Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 septembre 2017 1 18 /09 /septembre /2017 00:31
Couverture de Môlne / Couverture, logo et mise en page : © Alexandra A. Touzet.
Couverture de Môlne / Couverture, logo et mise en page : © Alexandra A. Touzet.

Couverture de Môlne / Couverture, logo et mise en page : © Alexandra A. Touzet.

Vidéo de Stéphane Morales

Un grand merci aux éditions d’Utoh pour m’avoir permis de découvrir leur 3ème publication.  

Ce fut une lecture riche en sensations ! Moi qui aime le glauque et les surprises, j’ai été gâtée. Chaque nouvelle possède son degré d’effets conséquents, très bien maîtrisés sur l’échelle des occupations morbides des habitants de Môlne, ville emblématique du mal à l’état premier.

Donc dix nouvelles ! 324 pages. Pour adultes. 

 

L’introduction (prologue) est savoureuse à ce sujet et promet des découvertes étonnantes et des frissons garantis sans effusion de sang ou trop de détails gore. Presque en finesse oserai-je dire.

Une idée bien ingénieuse que de tout centrer sur cette ville mystérieuse et surtout repoussante. Chaque description de ses habitants ou de ses paysages, rues prouvent qu’elle ne respire pas la joie et l’allégresse. Personne n’a envie de rester en ses murs ; pourtant certains personnages y sont forcés par curiosité, malchance, aléas de la vie. Ils sont vite rattrapés par des événements qui dépassent l’entendement. À vous de les découvrir !

Vous ne serez pas déçus si le but que vous recherchez est de mesurer votre capacité à encaisser les coups tordus ainsi que l’agonie et la folie de ceux qui s’arrêtent là, à Môlne ou aux alentours. Le mal s’étend.

Le premier texte (Prologue)donne les prémices de Môlne, comment elle a surgi du néant. Très poétique.

Le deuxième, Une vie d’Espérance, est ma préférée. Le fait que ce prisonnier, Espérance souhaite mourir alors qu’il pourrait être gracié questionne. On se demande pourquoi il s’entraîne sans relâche à muscler son corps. Un indice apparaît : sa mère l’avait initié à des pratiques vaudous alors qu’ils vivaient à Môlne et il hait un surveillant particulièrement sadique. La suite, à lire.

Le troisième, Les lettres oubliées de David, m’est apparu moins rythmé puisque des passages entiers sont des extraits de lettres d’un parent ayant combattu pendant la guerre en tant que médecin. Son petit-fils, Philippe, les découvre dans le grenier de la maison familiale à Môlne. Les lettres sont longues et très détaillées. Un personnage y est décrit qui apparaît victime d’une malédiction. On frôle le paranormal. L’histoire nous est racontée à travers ses missives adressées à sa femme. Je trouve que ça ralentit l’action et je n’ai pas trop aimé. La fin ne m’a pas non plus paru évidente.  

Le quatrième, Voiture 14, est excellente car la réalité échappe au voyageur du train. Il sombre dans une folie ou bien rien n’est plus comme avant et tout recommence comme dans un cauchemar. À un moment, il veut rejoindre sa couchette 51, mais n’y arrive pas car la porte est fermée. Lorsqu’il réussit à ouvrir, l’odeur repoussante l’empêche d’y pénétrer. Il cherche quelqu’un pour changer de compartiment, mais se rend vite compte qu’il est seul. Puis des bruits le mènent dans une autre dimension. Bizarre, il voulait faire escale à Môlne 😉 C’est très bien rendu. Est-ce que l’auteur a la phobie des gares et des trains ? On dirait bien ! un must !

La cinquième, Les rejetons de Môlne, est très originale dans sa forme. Ce ne sont que des copies d’écran de tél. C’est suffisant pour imaginer les personnages, une jeune fille, Anita, qui fait de babysitting à Môlne, sa maman qui s’inquiète et sa meilleure amie, Lana. L’auteur m’a surpris par sa facilité en quelques mots à donner une ambiance angoissante à partir d’une situation banale, souvent mise en scène dans les films d’horreur. Bravo !  

Le sixième, La vengeance est un plat qui se mange, commence comme un rapport d’autopsie. Des détails étranges piquent la curiosité. Comment est-il mort ? À travers le journal du défunt, on remonte le temps. Son fils récupère le carnet intime et veut revoir celui qui a vu en dernier son père. Il veut savoir ce qui lui est arrivé. La curiosité l’entraîne à Môlne où il tombera dans un piège diabolique. On atteint encore la frontière entre fantastique et paranormal. Une histoire terrible !

Par contre :

  - Qui est celui que l’on a autopsié au début du texte ?

 

Les figurines : Une mère surbookée qui assiste à une évaporation d’un témoin de Jéhovah en « apéritif ». La suite avec Marie entre dans le vif du sujet. Ces disparitions qui s’accumulent doivent bien avoir une explication. Oui, vous le saurez en lisant et ce n’est pas du tout ce que l’on croit. L’auteur a bien ménagé ses effets ! Encore bravo !

 

Pourquoi les rennes du père Noël se suicident ? Cette nouvelle vaut son pesant d’or ! De la pure folie, mais avec un canevas très organisé. Il y a une répétition du scénario de base plaisant. Patrick se trouve sur une route, en plein dans une tempête de neige, a dépassé Môlne dont il a aperçu le panneau et aimerait bien continuer sur l’autoroute. Et cela en boucle. Il ne fait que tourner en rond et rencontrer des personnages irréels, dont ces rennes qui se jettent contre sa voiture. Il y a une logique de situation (comme du comique de situation) et on ne s’en lasse pas car à chaque fois quelque chose d’inattendu surgit et relance la machine… Étonnant. Une des plus sanglante.

 

Parasite. L’histoire d’un type obèse, Stanislas et de son pote Alex qui le soutient dans son désir de maigrir. Au début, il n’y pense pas. Mais une image et une phrase retient son attention. Il va tout faire pour retrouver l’auteur, celui qui a vaincu l’obésité. « La lassitude de l’obèse… »
Ce Chui li réside à Môlne, évidemment. Au début tout va bien, puis rien ne va plus ! Histoire de possession flippante !

Hit the road Jacques… Dernier texte qui conclut admirablement le recueil. Le narrateur, sorti d’une école du cinéma à Paris se retrouve à Môlne, engagé par le maire qui est aussi son oncle pour réaliser un documentaire sympa sur la ville, en vue d’attirer les touristes. Pas facile ! Tout est triste et peu engageant par ici. Très belles descriptions de l’ambiance malsaine qui règne entre ses murs. La météo accompagne la déchéance des habitants. Bientôt des rêves s’invitent pendant son sommeil et deviennent de plus en plus terrifiants. Et s’ils devenaient réels ? Comment tout cela va-t-il finir ?   

 

Vous voilà prévenus. Si jamais on vous invite à séjourner à Môlne : surtout refusez catégoriquement !

À moins que les dangers ne vous attirent. Attention, il y va de votre santé mentale.

Par contre lire ces textes ne devrait pas trop vous indisposer… Quelques nuits blanches seront votre lot, mais le plaisir de découvrir ces histoires impeccables vous tiendra éveillé pendant longtemps !

 

Résumé de l’éditrice :

 Bienvenue à Môlne, petite ville de France au charme quelque peu... inquiétant. Embarquez pour la visite guidée de cette infernale cité. Un endroit où même retrouvées, Les lettres oubliées de David agissent comme un Parasite. Le lieu où l'âme passe Une vie d'Espérance à se demander si en vérité La vengeance est un plat qui se mange. Hit the road Jacques aurait pu chanter Ray Charles en regardant Les rejetons de Môlne courir sur le quai et monter dans la Voiture 14. Un morceau d'enfer où les badauds sont figés, pensifs comme Les Figurines d'un autre monde : celui des ténèbres. Môlne, l'unique endroit où il reste important de savoir Pourquoi les rennes du Père Noël se suicident. À travers les dix nouvelles de ce recueil, découvrez une destination qui vous fera frissonner pour le reste de votre vie...

 

À acheter sur le site des éditions : 

http://www.editions-utoh.fr/boutique-en-ligne/#!/Môlne-les-cicatrices-infernales/p/90322339/category=0

 

 

 

Repost 0
6 septembre 2017 3 06 /09 /septembre /2017 18:33
Braderie de recueils et roman

Braderie de recueils et roman

Bonjour,

Me voilà rentrée et vous pouvez à nouveau commander les livres en cliquant sur les liens des pages dédiées aux ventes.

Merci à vous pour votre intérêt.

Pour l'instant :

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/2017/07/vente-livres.html 

(pour Trois petits souhaits en jeunesse à partir de 9 ans)

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/2017/07/boutique-vente-livre-papier/le-piano-malefique-roman-fantastique-editions-le-manuscrit.html 

(pour mon roman fantastique : le piano maléfique)

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/2017/07/boutique-vente-livre-papier-anthologie-blitzkrieg-de-nouvelles-sur-la-guerre-39/45.html 

(pour le recueil collectif sur la guerre de 39/45 : Blitzkrieg et les nazis)

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/2017/07/boutique-vente-livre-papier-anthologie-adulte-dementia-editions-les-occultes-11-nouvelles.html 

( sur le thème de la folie)

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/2017/07/vente-livre-papier-maledictions-recueil-collectif-de-nouvelles-genre-paranormal.html (Paranormal)

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/2017/07/boutique-damnations-recueil-de-nouvelles-genre-paranormal-auto-publication.html 

(Paranormal et illustrations au fusain)

À venir :

- Promenons-nous dans les bois et Légendes Abyssales chez Otherlands

- Antho-noire pour nuit mystérieuse imprimé par Les Lithaniennes pour leur festival médiéval et fantastique (les 1er et 2 juillet ) 

- Le prisonnier chez Gandahar

 

 

Repost 0
15 juillet 2017 6 15 /07 /juillet /2017 22:25
La folie vue par 11 auteurs / illustration Jon Ho / Graphisme : Chris Vilhelm

La folie vue par 11 auteurs / illustration Jon Ho / Graphisme : Chris Vilhelm

Prix : 15 € + 3 € Frais de port

Taille : 15 X 21 cm

197 pages

Neuf

Possible : une dédicace de moi-même, auteur

Repost 0
15 juillet 2017 6 15 /07 /juillet /2017 21:50
13 nouvelles envoûtantes pour adultes n'ayant pas froid aux yeux

13 nouvelles envoûtantes pour adultes n'ayant pas froid aux yeux

Prix : 15 € + 3 € de frais de port

18 €

Taille : 14,5 x 21 cm

353 pages

Neuf

Possible : une dédicace de moi-même, auteur

 

 

Repost 0
15 avril 2017 6 15 /04 /avril /2017 16:49
Thriller sorti le 14 avril 2017, Sema'Isain. Couverture de Floating Fantask

Thriller sorti le 14 avril 2017, Sema'Isain. Couverture de Floating Fantask

Le miroir du damné

Auteur J.B. Leblanc et Frédéric Livyns

Couverture : par Floating Fantask

On entre dans ce thriller par un prologue présentant un personnage clé de l’histoire : Lucy, ce qui m’a de suite accrochée. On veut en savoir plus, sur le pourquoi de son état et de son angoisse… Et sur ce miroir que libérerait, on ne sait pas trop quoi à ce stade. J’aime beaucoup cette entrée en matière.

Ensuite on passe à un autre personnage, Alain qui sera une des premières victimes d’une sorte de malédiction s’abattant sur Tarsac. Mais le fait d’avoir en tête le prologue m’a fait comprendre (ainsi que le dessin de couverture) que le miroir y est pour quelque chose. Donc, je me suis intéressée beaucoup plus à la psychologie des personnages encore vivants car bien vite ils nous quittent dans d’affreuses souffrances ! Ils sont tous très bien campés et ont tous des priorités liées à leur fonction pour le policier principal, en charge du dossier - Gérald Courtas ou le maire et chef de la police du village, Martin Fabre - ou bien liées à leur histoire personnelle.

Tout se met en place progressivement, un peu trop lentement à mon goût car les chapitres découpés en zoom sur les protagonistes donnent parfois des informations répétitives. Il y a Kalvyn, pièce maîtresse, venu spécialement s’occuper de l’enterrement de son père car il est le seul « survivant » de la famille. Il s’interroge sur les circonstances de ce décès puisqu’on lui refuse l’ouverture du cercueil. Il est persuadé qu’on lui cache des choses et en effet ! Par son regard et ses actions, on découvre Tarsac et son climat difficile à supporter, déjà par les tensions entre les habitants, puis par l’histoire de crimes antérieurs commis par un certain « réducteur » dont on fera la connaissance dans les chapitres suivants à plusieurs reprises et pour finir à cause de la chaleur insupportable qui y règne.

502 pages où l’on ne s’ennuie pas et où je guettais le moment de bascule vers l’innommable. Je n’ai pas été déçue ! Les derniers chapitres sont très réussis de ce côté-là !

Je ne dévoilerai pas le dénouement à la hauteur logique de ce qui est suggéré tout au long du livre. Vraiment, je salue l’imagination, la faculté de transcrire des émotions et descriptions prenantes des auteurs. Du bon boulot.

Le résumé par Sema Éditions :

« Au cœur du massif des Maures, le petit village de Tarsac est le cadre de meurtres sauvages qui font ressurgir la peur et la paranoïa.

Qui est cet assassin particulièrement retors qui ne laisse aucune trace et semble connaître parfaitement ses victimes ?

C’est ce que devront découvrir le lieutenant Courtas du SRPJ de Toulon et Martin Fabre, le chef de la police municipale. Cette enquête les confrontera à des croyances révolues sur fond de sorcellerie et à un étrange miroir qui semble être le cœur de l’énigme.

Mais, dans cette cuvette infernale écrasée par la chaleur, les morts se succèdent à un rythme effréné, et le temps leur manque… »

Pour l'acheter : http://www.sema-diffusion.com/editions/le-miroir-du-damne/

 

Repost 0
11 avril 2017 2 11 /04 /avril /2017 12:56
Avec Otherlands, Les Occultés, Les lithaniennes, Bar aux livres...
Avec Otherlands, Les Occultés, Les lithaniennes, Bar aux livres...
Avec Otherlands, Les Occultés, Les lithaniennes, Bar aux livres...
Avec Otherlands, Les Occultés, Les lithaniennes, Bar aux livres...
Avec Otherlands, Les Occultés, Les lithaniennes, Bar aux livres...
Avec Otherlands, Les Occultés, Les lithaniennes, Bar aux livres...
Avec Otherlands, Les Occultés, Les lithaniennes, Bar aux livres...
Avec Otherlands, Les Occultés, Les lithaniennes, Bar aux livres...
Avec Otherlands, Les Occultés, Les lithaniennes, Bar aux livres...

Avec Otherlands, Les Occultés, Les lithaniennes, Bar aux livres...

DEDICACES 2017

Chers amis, lecteurs et futurs lecteurs, je vous livre mes dates et lieux de dédicaces à venir. Vous pourrez venir me rencontrer ainsi que d’autres auteurs ici :

1) Les 7 et 8 mai 2017 toute la journée sur le stand d’Otherlands au SALON DU FANTASTIQUE à PARIS qui débute le 6 mai au 40 av de la Porte de la Villette 75019 Entrée gratuite pour les costumés (Thème : les monstres) ou 10 € sur place. J’ai quelques places gratuites pour ceux qui me le demanderont (en MP, me mettre un numéro de tél sur ma page facebook, le piano maléfique et je vous appellerai : http://www.facebook.com/Le-piano-maléfique-page-auteur--116958348386776/?ref=ts&fref=ts&qsefr=1).

Page du salon :  http://www.facebook.com/SalonFantastique/?fref=ts

Avec OTHERLANDS : http://welcometootherlands.wixsite.com/otherlands

 

2) Le 27 et 28 mai 2017 toute la journée sur le stand des éditions Les Occultés : BLOODY WEEK-END à Audincourt (du 26 au 28) Rue de la Filature 25 400 Audincourt. Entrée à partir de 5 €, gratuit moins de 10 ans. Film d’horreur, concours de cosplay. Tenue de personnages horrifiques recommandée.

Page du salon : http://www.facebook.com/www.bloodyweekend.fr/?fref=ts

Avec LES OCCULTES : http://lesoccultes.com/

 

3) le 4 juin 2017 de 10 h à 18 h BAR AUX LIVRES à Bar sur Aube avec mes livres et recueils collectifs, 10200 Bar sur Aube. Entrée gratuite. Littérature générale, BD, polar, jeunesse, histoire et patrimoine

Page : http://fr-fr.facebook.com/Barauxlivres/

 

4) les 1 et 2 juillet 2017 toute la journée : LES LITHANIENNES à Varzy, Parc du Château 58210 avec mes livres, recueils collectifs, plus un roman jeunesse à mon nom dans la collection Farfadet, éditions Evidence : http://www.facebook.com/CollectionFarfadet/?fref=ts).

Page du festival :

http://www.facebook.com/LesLithaniennes/?fref=ts

Entrée gratuite. Salon axé sur le thème des sorcières. Venir costumés.

 

5) Le 22 et 23 juillet 2017 : Le DORMANTASTIQUE à Dormans, Château de Dormans, 51700, Marne. J’amènerai mes livres, recueils collectifs, plus un roman jeunesse à mon nom (dans la collection Farfadet, éditions Evidence). Entrée gratuite.

Page du salon :

http://www.facebook.com/groups/399561500202095/?fref=ts

 

6) le 6 août : JULLY, 89160 au château. 6ème Fête du livre. J’amènerai mes livres, recueils collectifs, plus un roman jeunesse à mon nom (dans la collection Farfadet, éditions Evidence). Entrée gratuite.

 

7) Du 11 au 13 août : PROVINS, CONTES ET LÉGENDES À LA FERME, 5 Chapelle Saint Jean, 77 160 (Ferme du Châtel chez M.et Mme LEBEL. J’amènerai mes livres, recueils collectifs, plus un roman jeunesse à mon nom (dans la collection Farfadet, éditions Evidence). Entrée libre. Marché féérique.

Page du salon : http://www.facebook.com/contesetlegendes77/

 

8) 8 à 10 septembre 2017 : Festival des IMAGINAIRES à Tonnerre, 89 700. J’amènerai mes livres, recueils collectifs, plus un roman jeunesse à mon nom (dans la collection Farfadet, éditions Evidence. Entrée : 11 € les 3 jours, réduit à 8 € pour les visiteurs costumés. Gratuit enfants de – de 12 ans. Nombreuses animations et spectacles divers autour.

Page du salon : http://www.facebook.com/groups/1805659789696022/?fref=ts ou : http://www.facebook.com/TonnerreFactory/

 

9) le 15 octobre : peut-être MIGENNES (à confirmer)

 

10) le 22 octobre à TROYES, 10000, au Bar Associatif, Expression Libre, 33 avenue Marie de Champagne avec des auteurs locaux. Plus de détails à venir. Entrée Gratuite, mais commander des boissons serait sympa pour les patrons du bar 😉 http://www.facebook.com/BarAssociatifExpressionLibreTroyes/?fref=ts

 

11) les 28 et 29 octobre, SENS Salon des MOTS SEN[S]VOLENT, 2 rue Henri Cavalier, Salle Harmonie 89100. J’amènerai mes livres, recueils collectifs, plus un roman jeunesse à mon nom (dans la collection Farfadet, éditions Evidence). Entrée gratuite. Nombreuses animations. Salon généraliste.

Site de l'association : http://lesmotssensvolent.e-monsite.com/

 

 

 

 

Repost 0
14 janvier 2017 6 14 /01 /janvier /2017 13:33
La geuerre éclair période 1939 1945 illustration : Three tanks in the rain forest, Dr Evil, Istockphoto
La geuerre éclair période 1939 1945 illustration : Three tanks in the rain forest, Dr Evil, Istockphoto

La geuerre éclair période 1939 1945 illustration : Three tanks in the rain forest, Dr Evil, Istockphoto

Khésako... Une Antho sur une période honnie, la guerre de 39 / 45 avec en ligne de mire : les nazis, et toutes les horreurs des camps, en passant par les représailles et tortures dont on ne connaît que la partie immergée de l'iceberg.

Des dossiers secrets ont été tirés des limbes du temps et des cerveaux féconds de 13 auteurs, adeptes du genre fantastique noir, voire sanglant. Âmes sensibles s'abstenir, quoique quelques textes sont plutôt moins pires que d'autres, tel "Amnésie" de Lily Rose, le mien "Wagons de l'Enfer" ( même si le titre dit le contraire), "Homonculus" de Christophe Tréfeu, celui de Billie Colin "Incursion", de Vendarion d'Orépée "La dame écarlate" et celui de Sylvain Lamur "Un seul homme..."

La première nouvelle, d'Emmanuel Delporte "Dunkelheit" fait remonter à la surface, une légende d'un village, en pleine forêt de Hürtgen, qui résiste à toutes tentatives de sujétion. Du côté allemand, il s'agit de récupérer un élément déterminant pour gagner la guerre en désespoir de cause (car c'est mal engagé pour les nazis) et du côté allié, une troupe de soldats américains commandés par le lieutenant Somerset, il s'agit de prendre d'assaut ce village paumé "l'antre de la sorcière". Quelle est la vraie mission des deux camps ? Histoire palpitante, très bien écrite où rôde le mal dans toute son horreur. Personne ne gagne contre le mal absolu.

(Inspirée de "La forteresse noire" et de "Les douze salopards").

La deuxième "Wagon de l'enfer" a été inspirée d'une partie de la vie de mon père, obligé de quitter le domicile familial, seul à 14 ans, en vélo, car ses parents et son frère aîné ne l'avaient pas attendu...

3 . Amnésie  de Lily Rose, jeune auteure de 20 ans, nous emmène aux frontières du paranormal et du médical en la personne de Karsten Hildebrand, amnésique. On suit son parcours avec anxiété pour comprendre d'où il vient, pourquoi il ne se souvient de rien... il est juste très bon combattant. La fin est surprenante. Nouvelle très originale.    

4. Homonculus  de Christophe Tréfeu : où un vieil homme juif se jouera de l'officier supérieur d'un camp de la mort. L'ordre de Thulé existe, Christophe l'a rencontré. Cette nouvelle m'a plu grâce à la façon de présenter l'âme juive presque pure face aux esprits malades qui se projettent dans la propagande nazie. La joute orale entre deux conceptions du monde, celle d'un rabbin sorcier et d'un SS aux propos fourbes est très jouissive. Un seul résiste et les autres suivent. Belle morale en plus.  

5. Démon d'acier de Ruwan Aerts, inspirée des tanks monstrueusement destructeurs de la dernière guerre avec un soupçon de "Christine" de Stephen King et de l'incroyable histoire de Joseph Mengele. J'ai vraiment été transportée dans un autre monde pendant ma lecture et je pense que vous aimerez aussi le découpage ingénieux entre présent et passé.

6. Ultima Thulé de Patrice Quélard.  Rudolf Hess est le héros de cette histoire, menée d'Écosse jusqu'en Pologne dans les laboratoires infâmes aux expériences avilissantes sur des prisonniers et enfin à Berlin, dans la prison de Hess. Était-il un surhomme ?

7. Stalag 61  de Amriat Jeanneret. Comment des femmes juives, prisonnières dans un baraquement, destinées au plaisir des officiers nazis, vont-elles survivre à de pareils traitements ? Personnages forts auxquels on s'attache et malédictions font bon ménage. Tout ne rentrera pas dans l'ordre; il y aura une légère différence entre les jeunes femmes survivantes et leur ancienne personnalité. J'ai apprécié ma lecture.

8. Die AbwartSSpiräle  de Patrick Godard n'est pas facile. Son point de vue, au cœur du processus nazi d'élimination radicale par le gaz provoque du dégoût envers les agissements des SS, en charge des camps d'extermination et de la solution finale; ce qui est voulu et bien géré par l'écriture viscérale de Patrick. On est aussi dans la tête d'un médecin sadique qui veut savoir pourquoi ce prisonnier résiste aux gaz...Édifiant ! Bravo pour cette fin aussi !    

9. La dame écarlate  de Vendarion D'Orépée. Très belle histoire aux confins des légendes à base de sorcellerie et de mondes engloutis, comme l'Atlantide. La collaboration d'un sorcier avec des militaires nazis embarqués dans un sous-marin promet de nombreuses surprises et retournements. Parfois, je m'y perdais... Mais la morale est sauve.

10. Un seul homme...  de Sylvain Lamur. Un vrai plaisir que ce jeu entre un surdoué, inventeur d'une sorte de machine à remonter le temps et le narrateur, qui l'a sauvé d'un chien hargneux... Qui finira mal bien sûr. Là, point de descriptions sanglantes, de tortures explicites... Par contre tout est dans les impressions du narrateur lorsqu'il croise le regard d'un nazi qui le prendra en chasse. Glaciales !

L'auteur emprunte les chemins de la distorsion du temps, du retour vers le passé au travers de portes pour nous interroger sur la notion de crime contre l'humanité et aussi la naïveté de croire que l'on peut sauver des êtres englués dans une dimension différente de la nôtre. Jeu de vilain en fait sous couvert de volonté de sauver des juifs ou prisonniers des camps de concentration. Vertigineux !   

11. Comme un hurlement silencieux de Danny Mienski. L'idée de commencer par un rendez-vous entre une espionne "La Chouette" et un certain Hartwig, en Belgique ne m'a pas posé de problème au début, mais ensuite je me suis demandée pourquoi...La suite nous entraîne sur un Panzer, en plein désert de Lybie, en compagnie de Werner et de ses soldats allemands, désirant encercler des chars américains...Puis sa mission personnelle achevée, il est envoyé par son supérieur en France où il assistera impuissant à l'envahissement des côtes normandes par des créatures invoquées par les alliés, se servant de forces occultes. Je n'ai pas été conquise par cette histoire, n'ayant pas compris le rôle de Hartwig. Elle est pourtant impeccablement bien écrite. 

12. Incursion  de Billie Colin. Cette histoire d'un rescapé des camps est émouvante, sans passages revanchards, au contraire l'attitude bienveillante de cet homme seul contre la barbarie atténue l'horreur de ce qu'il vit. On comprend mieux pourquoi à la fin. Jolie pirouette.  

13. Ubermensch Projekt  de Simon Boutreux. Les souvenirs de son grand-père incarcéré dans un de ces camps dont on ne réchappe pas oblige Pierre à fouiller l'endroit où jadis son aïeul et ses compagnons d'infortune étaient réveillés par des hurlements à glacer le sang. Il réussit à trouver le bunker et découvrira ce qui s'y cache. Terrifiant !    

Pour conclure, l'ensemble est soigné grâce au talent de Barnett Chevin. Un beau travail d'anthologiste ! On peut se procurer le recueil chez Lulu.com :

http://www.lulu.com/shop/http://www.lulu.com/shop/christophe-tréfeu-and-emmanuel-delporte-and-françoise-grenier-droesch-and-patrick-godard/blitzkrieg/paperback/product-22931264.html#productDetails

 

   

 

Repost 0
8 novembre 2016 2 08 /11 /novembre /2016 22:02
Recueil sur La Folie disponible en pré-commande (15 €) chez Les Occultés : http://lesoccultes.com/
Recueil sur La Folie disponible en pré-commande (15 €) chez Les Occultés : http://lesoccultes.com/
Recueil sur La Folie disponible en pré-commande (15 €) chez Les Occultés : http://lesoccultes.com/

Recueil sur La Folie disponible en pré-commande (15 €) chez Les Occultés : http://lesoccultes.com/

Toute nouvelle anthologie sur un thème fort : La Folie !

Déjà traitée, certes, mais là, les auteurs vont loin ! Découvrez-là pour 15 € sans frais de port.

Au sommaire :

– Léo Kennel
– Chris vilhelm
– Jon Ho
– Gabrielle Staelens
– Christophe Esnault
– Hélène Duc
– Soly Sombra
– John Steelwood
– Jeanne Sélène
– Stef Mortimore
Françoise Grenier Droesch avec Gossip Trip

La Folie peut prendre bien des visages. Celle de votre voisin, celle qui circule en ville, celle qui vit en vous, celle de votre chien, de votre femme, de l’artiste, du monde… Saurez-vous la reconnaître ?

Au cœur d’une maison paisible ou dans les couloirs déprimants de complexes administratifs, les personnages torturés de ces 11 nouvelles détaillent leurs premiers pas dans cette tourmente et vous entraineront immanquablement dans leurs cauchemars récurrents et obscurs.

Lien d'achat : http://lesoccultes.com/

Repost 0
18 septembre 2016 7 18 /09 /septembre /2016 12:20

Anthologie sur le thème de la Folie !!!

Je serai de la partie ^^

Admirez le travail de cette maison d'édition !!! Vraiment impressionnant de volonté folle qu'il faut soutenir !!!

Anthologie sur le thème de la folie - Sortie Octobre 2016
11 auteurs pour les Éditions Les Occultés
John Steelwood Stephane Mortimore Jon Ho Leo Kennel Jeanne Sélène Gabrielle Staelens Christophe Esnault Françoise Grenier Droesch Chris Vilhelm Hélène Duc et Soly Sombra.

http://lesoccultes.com/
Musique : Eric Palumbo
https://soundcloud.com/ericpalumbo/tr...

La page Facebook : https://www.facebook.com/Editions-Les-Occultés-1460683330832897/?fref=ts

!!!  Partagez partagez partagez !!!

Repost 0
17 septembre 2016 6 17 /09 /septembre /2016 15:14
Une couverture qui donne le ton ! Santa Zombie - Inhauscreative - Istockphoto
Une couverture qui donne le ton ! Santa Zombie - Inhauscreative - Istockphoto

Une couverture qui donne le ton ! Santa Zombie - Inhauscreative - Istockphoto

Treize auteurs présentent leur vision de Noël et ça promet !

​Le bon vieux bonhomme, tout de rouge vêtu, est présent avec des dizaines de cadeaux...

Mais êtes-vous sûrs d'avoir été assez sages tout au long de l'année écoulée ? Méritez-vous vraiment les surprises qu'il vous réserve ?

​*****

Entre nous, je ne crois pas qu'elles vous plairont beaucoup !   

​Voici des textes qui marquent... Celui qui a ma préference est "​Christmas Pudding" de ​Marielle Ranzini Marquet​. Le texte que j'aurais aimé écrire sur le thème de la maison maudite. Un pur bonheur. Des descriptions qui font froid dans le dos. Une ambiance très très noire. Tous les ingrédients sont réunis pour passer une soirée sordide. Déjà le début intrigue, surtout ce passage lorsqu'un visage apparaît à une lucarne du premier étage de la maison entourée de neige grasse :

"Une grimace hideuse s'affichait sur ce faciès opalescent. Un affreux rictus, un sourire monstrueux, un dernier appel au secours pleuraient dans cette gueule rongée, déchiquetée. Une chair violacée, sanguinolente, émergeait sous des loques de peaux restantes de cette trogne mutilée. Des yeux hébétés, s'évadait encore une incompréhension profonde, doublée d'une panique absolue. Plus aucun cheveu ne subsistait sur ce crâne scalpé".

​Ce personnage exprime toute l'horreur de ce qui va suivre et la fin nous ramène à ce début qui ne nous disait pas grand chose à la première lecture... À présent, oui !

​Donc bravo à Marielle pour cette excellente nouvelle horrifique.

​La deuxième qui m'a scotchée est celle de Patrick Godard, ​"​Walter aime la neige​". On ressent bien l'étrangeté du gamin dans les descriptions de ses sentiments envers cette pureté parfaite qu'il aimerait ne jamais voir souillée ni touchée... Belle histoire glauque !

​J'aime bien aussi la nouvelle suivante :

"​La visite" de ​Sylvain Lamur ​: une légende que raconte un clochard à ses quatre potes de galère qui se réalisera. Chacun aura a choisir s'il accepte le cadeau spécial que le bonhomme John leur propose. Seulement c'est à double tranchant...

Et aussi :

"​Le grand cru" de ​Péléane Léana. Une toute petite nouvelle très originale ! Avec une créature qui aime beaucoup les Pères Noël. Elle aura une belle surprise.

Bravo pour cette idée !

"​Menu de Noël pour petites filles mortes" par ​Dean Venetza ​: l'histoire de Nanaari, complètement barrée, est d'une inventivité à couper le souffle ! Elle se déroule dans un lieu situé au croisement de plusieurs univers parallèles qui se trouve être le "bureau" du héros, Nanaari. Il a fort à faire pour démêler les noeuds des fils de l'espace-temps et pour régler les problèmes de ses voisins qui se contrefichent de chambouler la belle ordonnace du temps, des époques... La petite Zia en particulier et ses amies ! Certains dieux aussi ! Santa Claus, franchement abject.

Tout se mélange allègrement. Je suis admirative.

​"​Un cadeau démoniaque"de Ruwan Aerts ​vous plongera dans la tête d'un ado victime de harcèlement scolaire. L'auteur réussit à nous émouvoir et à nous permettre de presque excuser l'ado en question : Johan Dessaert, lorsqu'il émettra le souhait de se venger. L'occasion se présentera mais le marché qu'il consent à accepter avec une rencontre inespérée, l'entraînera très loin ! À savourer tellement c'est démoniaque.

"​Festin de Noël"  de François Cédelle. ​Petit texte culinaire intrigant. Le protagoniste, un homme miséreux veut faire plaisir à ses enfants et leur offrir un bon repas mais les ingrédients laissent à désirer ou sont de premier choix, c'est selon...

​"​Xmas Park" de ​Kate Dau ​se passe dans un parc abandonné où des jeunes en quête de sensations fortes vont se faire piéger. Un scénario fort bien construit et une écriture assez neutre qui contraste avec la situation plus que tragique.

​" ​Renaissance" de ​Maritza Jaillet ​: quand le rêve devient réalité ! Encore un texte qui se déroule d'une manière sûre et ne nous épargne aucune description gore. Une famille avec des démons que le Père Noël sacrifie sauf la fillette qui est la narratrice (c'est très malin). À vous de lire pourquoi...

​"​Santa vs.Ded Moroz : Un conte de Noël" par ​Loïc Lendemaine

On dirait que l'auteur s'est amusé à casser les codes pour notre plus grand plaisir. Un grand moment de baston entre deux légendes de Noël, très bien orchestré !

​"​Le banquet de Yule" par​ Fréderic Livyns ​: Kris le personnage de la nouvelle se souviendra longtemps de ce village reculé où dérober les biens précieux de ses habitants devait être facile... C'était sans compter sur le Julénisse !

​"​Mely Klismas" d'​Emmanuel Pixon ​: sur un mode humour noir, avec une toile de fond "règlement de compte chez les dealers", on suit les essais de Steve pour échapper à son patron qui jure de lui faire payer ses magouilles, très cher ! Il réussit mais ce qui l'attend est bien pire que ce qu'il a quitté. Va-t-il s'en sortir ? Histoire pleine de retournements et de suspens ! L'explication du titre peut prêter à rire si ce n'était si horrible !

​"​La bonne étoile" de Béatrice Ruffié Lacas ​: un tête à tête entre mère et fille. Un secret autour de l'étoile passant de génération en génération sera dévoilé à mi-mot. Fonder une vraie famille apparaît impossible...

​Pour le commander sur le site d'Otherlands : http://welcometootherlands.wixsite.com/otherlands/parutions

Sur le site de Lulu.com : http://www.lulu.com/shop/ruwan-aerts-and-frederic-livyns-and-fran%C3%A7ois-cedelle-and-kate-dau/creepy-christmas-r%C3%AAves-et-cauchemars-de-no%C3%ABl/paperback/product-22057713.html (11,37 € sans les frais de port)

 

 

  

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de francoisegrenierdroesch auteur fantastique
  • Le blog de francoisegrenierdroesch auteur fantastique
  • : Je mettrai mes essais littéraires, mes coups de coeur, des liens vers mon roman fantastique " LE PIANO MALÉFIQUE " car je me suis découvert une passion pour l'écriture alors que jusque là, je dessinais et gravais. Mais, je suis enseignante et donc, j'ai peu de temps à consacrer à ce blog, ne m'en voulez pas d'être parfois longtemps absente ! Du Cauchemar au rêve, il n'y a qu'un livre ! ( La Confrérie de l'imaginaire )
  • Contact

  • francoisegrenierdroesch
  • D'abord, j'ai toujours dessiné,( mon père étant peintre d'aquarelles superbes sur le vieux Troyes et œuvrant pour les Bâtiments de France comme adjoint d'architecte, j'ai hérité de son don pour le dessin ).Des rêves/cauchemars traînent dans
  • D'abord, j'ai toujours dessiné,( mon père étant peintre d'aquarelles superbes sur le vieux Troyes et œuvrant pour les Bâtiments de France comme adjoint d'architecte, j'ai hérité de son don pour le dessin ).Des rêves/cauchemars traînent dans

Texte Libre

Recherche