Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 juin 2019 6 08 /06 /juin /2019 19:07
De lointains rêvages auteur : Frédéric Gaillard. Recueil de treize nouvelles inclassables chez RroyzZ éditions

De lointains rêvages auteur : Frédéric Gaillard. Recueil de treize nouvelles inclassables chez RroyzZ éditions

Ce recueil paru au premier trimestre 2018 est à découvrir sans tarder. Plongez-vous dans ces histoires au fil de l'eau à la rencontre de personnages improbables. Pour l'auteur Frédéric Gaillard, il ne s'agit pas de nous enchaîner à fond de cale, mais de nous emmener sur des terres ignorées, poétiques et fantastiques. La mer où vous voguerez sera parfois agitée. Le plus souvent, elle vous laissera songeur et émerveillé par des descriptions sensibles ainsi que des personnages en quête de leur identité perdue ou à trouver.

Un bien beau voyage pour ma part ! 

La nouvelle que j'ai le plus aimée, due à mon orientation d'auteur horrifique, est la première : 

 

Secticide et son personnage ambigu, peu fréquentable. Il a un dessein pervers à l'intérieur de la secte où il assurait les plus hautes fonctions. On découvre au fur et à mesure comment l'âme humaine peut devenir monstrueuse par simple cupidité. Grâce à un fantôme, la justice sera rendue...
(Précédemment parue dans Horrifique n°59 - 2008)

 

Le sens de la vie : Un mort renait et devient expert en horlogerie à mesure que le temps passe qui au lieu de le faire vieillir, lui permet de rajeunir. Un sujet qui me passionne ! Le phénomène qui s'était enclenché sans explication (à savoir les compétences extra ordinaires qui lui tombent dessus) va s'inverser... 
Histoire hautement philosophique. 
(Précédemment parue dans le recueil "Renaissance" éditions Joseph Ouakine - 2008)

 

L'effet papillon Étrange récit d'un monde qui n'existe pas ou qui a existé (peut-être le monde de nos ancêtres) où les insectes ont la taille des dinosaures ! Belle idée. 
Nous faisons connaissance avec Dinn, héros malgré lui qui doit affronter un monstre afin de passer de l'âge des jeunes gens à celui des adultes. Une sorte de rituel, mais pipé à cause des Anciens qui ne lui disent pas tout. Mais la fin
nous rassure après des péripéties haletantes.
(Précédemment parue dans  l'anthologie Dimension écologies étrangères - Rivière Blanche - 2014)

 

Loup y es-tu ? Jolie histoire de loup-garou où le personnage n'a pas le caractère attendu, sur fond d'élevage génétiquement modifié et de juste retour des choses. Un beau parcours que cette folle nuit du loup. 
(Précédemment parue dans l'anthologie "Histoires de loups-garous" - Lune écarlate éditions - 2015)

 

Le 7e continent où comment l'auteur réussit à nous faire aimer une situation désespérante : le naufrage et l'impossible retour d'un navigateur auprès de ses proches. Mais il ira de surprises en surprises et nous aussi. Superbement raconté ! Quelle aventure ! 
(Parue sur le blog https://septiemecontinent.wordpress.com)

 

Here I stand and face the rain Histoire d'un personnage de tableau qui se met à échapper quelque peu à sa condition. Identité éphémère.
(Précédemment parue dans le fanzine canadien Nocturne - les charmes de l'effroi n°2 - 2011)

 

Mimétisme Mignonne petite histoire d'extra-terrestre tout à fait à mon goût... La transformation de l'enfant promet quelques disparitions regrettables chez les humains, mais il ne le fait pas exprès ; c'est dans ses gènes ^^ 
(Pr
écédemment parue dans Géante Rouge n°21 - 2013)

 

Alors on fait ses courses... Une histoire de deal qui ne va se passer comme prévu. Du suspens très bien mené. 
(4e prix du concours de la fondation Serge Délain, Auch - 2013)

 

La faim du monde L'auteur s'est emparé du thème de la fin du monde d'une manière humoristique. Un village perdu avec une auberge (du Pech) étaient devenus des endroits protégés par excellence, attirant des gens du monde entier ! À cause des médias et du suivisme des populations...
(Précédemment parue dans  l'anthologie "Rendez-vous après la fin du monde" aux éditions Zonaires - 2013)

 

Incidences Quand un père sait que son fils possède les mêmes capacités à anticiper les catastrophes. La médecine, bien incompétente ne l'aidera pas...
(1er accessit au concours de nouvelles de l'Ecritoire d'Estieugues, précédemment parue dans les cahiers d'Estieugues - 2014)

 

Vous avez quatre heures La dure insertion dans la vie active d'un jeune essayant de passer le BAC et d'un surveillant pendant une épreuve décisive pour les candidats. Très simple, en fait car elle est un clin d'œil à un petit jeu que tout le monde connaît... Les résultats seront donnés par une machine. Une idée de la déshumanisation poussée assez loin ! 
(deuxième mention du prix Charles Moulin de la nouvelle de Montélimar, 2014 - p
récédemment parue dans le recueil "Niveaux", JFE - 2015)

 

Œuf pour œuf Une bêtise de gamin aura des répercussions importantes quand une maman pie aura compris que Simon a détruit sa couvée. La vengeance sera terrible ! Histoire d'une prise de conscience. 

 

Necronomignon Récit très nuancé, presque pudique sur la différence à travers un garçon au corps ressemblant en partie à une espèce d'animal marin. Histoire riche avec en parallèle un vécu de harcèlement et de rejet de la mère par les femmes de marins qui vivent à proximité de la famille... 
(Parue  dans le fanzine canadien Clair/obscur n°13 - 2013)

 

La quatrième de couverture donne ces indications là : 

"Dans cet ouvrage, on croise pêle-mêle un courageux chasseur de papillons, un futur bachelier multirécidiviste, un gourou malchanceux, un homme à rebours, un papa stressé, un portrait craché, un junkie en manque, un navigateur en solitaire ainsi que quelques autres singuliers personnages ramenés des lointains rêvages féeriques ou dantesques sur lesquels a accosté l’auteur, marin aguerri mais novice égaré dans un univers en perpétuel bouillonnement, lors de ses voyages dans les flots en furie de l’Océan Onirique.
Il nous propose ici de nous réconcilier avec les terreurs d’enfance tapies dans les profondeurs de notre inconscient en ressuscitant certains des personnages qui les symbolisent :
De pauvres hères à la dérive, ballottés par la vie, malmenés, jetés sur des récifs inhospitaliers, en quête d’une nouvelle et meilleure existence, d’une île où consumer leur naufrage.
D’effrayantes chimères le poursuivant de leurs noirs desseins, dont il ramène malgré lui un peu de l’âme sombre à chacun de ses réveils.
Il couche ensuite fébrilement ces bribes de rêves sur le papier, s’immergeant une dernière fois dans leur chaos pour vous en livrer l’essence, avant que n’en disparaissent les souvenirs déjà pâlissants.
Pour ensuite pouvoir embarquer, l’âme libre, vers d’autres rêvages."

Lien vers la ME :  https://www.rroyzzeditions.com/fr/fantastique/114-de-lointains-revages-frederic-gaillard.html

Lien vers le blog de l'auteur : http://www.vieufou.unblog.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
5 mars 2019 2 05 /03 /mars /2019 18:00
Recueil de nouvelles SOUS NOS PAS, LE NEANT chez EE collectionn IMAGINAIRE

Recueil de nouvelles SOUS NOS PAS, LE NEANT chez EE collectionn IMAGINAIRE

Bonjour mes amis lecteurs et auteurs... Vous qui passez par ici...
Je suis très heureuse de vous présenter ma prochaine publication qui sera un recueil de nouvelles plutôt horrifiques. Certaines ont déjà été publiées dans des Anthos (j'ai récupéré les droits depuis) et d'autres non.
Il sera disponible en librairie ou sur le site des éditions (Evidence Editions https://www.evidence-boutique.com/collections/imaginaire/fantastique-et-horreur). 

Différents genres, mais principalement du fantastique sombre. Il y a un texte dans le genre thriller, un autre qui prend plusieurs mythes grecs (Lamia, le minotaure) pour en faire la trame d'une histoire épouvantable, à mon goût ^^ 
J'espère que vous serez surpris, agréablement ou pas devil  

Partager cet article
Repost0
8 février 2019 5 08 /02 /février /2019 20:22
TREFONDS Thriller de Tom Clearlake chez Moonlight éditions déc 2018

TREFONDS Thriller de Tom Clearlake chez Moonlight éditions déc 2018

TREFONDS de Thomas Clearlake

Genre : Thriller/Terreur

Lecture vertigineuse ! Les adeptes de sensations fortes devraient apprécier. Vous n’imaginerez pas le dixième des péripéties que le personnage principal, flic de son métier, mais obligé de se mettre au vert, ou plutôt à la boisson, à cause d’une sale bavure commise par sa volonté de protéger son meilleur ami, va devoir endurer… Celui qui vous mènera dans les sous-sols de Montmartre, Luca, possède un acharnement à toute épreuve et aussi des potes prêts à se sacrifier pour lui.

L’auteur nous « baladera » en surface et sous terre, là où se trouve l’Infernum, un dédale symbolisant les cercles de l’Enfer. Millefeuille de perversité. Malgré des moments très durs, le satanisme est peu évoqué en tant que secte morbide impliquée dans des sacrifices rituels de jeunes enfants par exemple. Ici, il s’agit plutôt du rapport maître / esclave et des jeux de pouvoirs à travers des combats de genre gladiateurs.

L’amour peut agir comme un déclencheur et sur Luca, ça marche dès qu’il croise le chemin de Tanya, jeune femme prisonnière de l'Infernum, mais échappée le temps d'une nuit.
J’ai dévoré les 350 pages assez vite, puis j’ai laissé du temps avant d’écrire mes impressions.

J’ai donc vécu une plongée chez des gens qui pratiquent le Mal comme d’autres s’adonneraient au chant, une simple routine. Difficile de croire que sous les pieds des parisiens règnent la loi de la jungle, du mépris pour la vie, la violence gratuite…  

La fin donne un espoir que tout cela cesse bientôt car bien sûr les élites, les autorités religieuses catholiques trempent dans cette vaste barbarie.

J’ai beaucoup aimé le personnage du frère de Tanya, Radko, russe surentraîné et d’une force impressionnante qui participe activement à la recherche de Luca et de sa sœur. J’admire le travail de documentation qui n’est jamais pesant, mais qui sert l’intrigue.

Je vous recommande cet auteur qui réussit à me captiver avec retenue (alors même que le thème ne l’est pas – il est tout en démesure ce sujet et assez complexe). J’adhère tout à fait à ses histoires incroyables !

4 ème de couverture : Luca Ferrand est un jeune lieutenant de police prometteur. Jusqu'au jour où il commet une erreur irréparable. Six mois de mise à pied. Au matin d'une nuit d'errance dans Pigalle, il rencontre une jeune femme, Tanya. Elle lui dit être menacée et le supplie de l'aider. Ils vivent une nuit d'amour qui les marque du fer de la passion. Lorsqu'il lui dit qu'il est policier et qu'il peut l'aider, elle disparaît. Quelques jours plus tard, il apprend qu'un corps a été retrouvé : le corps d'une jeune femme, décapité, gisant dans un container au fond d'une impasse de Pigalle. L'autopsie révèle que cette jeune femme s'adonnait à des pratiques sexuelles extrêmes et qu'elle appartenait corps et âme à ceux qui lui ont ôté la vie. Une esclave, entièrement soumise à la volonté de ses maîtres. Sur son corps, un tatouage étrange. Le même que portait Tanya. Malgré sa suspension, Luca va se lancer dans une enquête acharnée qui va peu à peu accaparer sa raison. Il va s'enfoncer dans les bas-fonds des nuits parisiennes à la recherche de Tanya. Mais les voies qu'il empruntera seront sans espoir de retour.

Lien d’achat :

http://www.tomclearlake.com/product-page/tréfonds-format-broché

Blog de l’auteur : http://www.tomclearlake.com/

 

 

Partager cet article
Repost0
4 janvier 2019 5 04 /01 /janvier /2019 23:09
Thriller Fantastique sorti en mai 2018, de Tom Clearlake chez Moonlight éditions, 400 pages environ

Thriller Fantastique sorti en mai 2018, de Tom Clearlake chez Moonlight éditions, 400 pages environ

L’essence des ténèbres Tom Clearlake éditions Moonlight date de publication mai 2018

Résumé :

La petite ville de St. Marys est frappée par des disparitions denfants inexpliquées. Cinq au total, en lespace de quatre mois. Bien quaucun indice formel n’ait été relevé par les forces de police, tout porte à croire quil sagit denlèvements. Le FBI est chargé du dossier.
L
agent spécial Eliott Cooper est envoyé sur place pour enquêter.
Peu
à peu, il va être confronté à des faits qui ne relèveront plus de ses compétences dagent, mais de sa capacité à lutter contre un mal obscur qui semble s’être emparé des forêts alentour de la ville et ça nest que le début de son enquête.

 

L’histoire débute par la découverte d’une mission pour l’agent du FBI Eliott Cooper, celle de trouver qui a enlevé de très jeunes enfants aux alentours de St Marys, commune de Pennsylvanie aux USA. S’il pouvait retrouver les disparus dans des circonstances mystérieuses, il en serait très heureux. Vivants tant qu’à faire… On espère avec lui bien sûr.  Après un trajet en voiture afin de rencontrer un de ses collègues chargé de lui remettre le dossier, on en apprend plus sur l’affaire qui débute il y a cinq mois et qui comptabilise déjà cinq enlèvements.  

Nous voici au cœur d’une enquête classique qui va vite dévier vers un traitement plus paranormal lorsque cet agent va explorer les environs de la cabane où il a élu domicile, à proximité du lieu des disparitions, une ferme près de St Marys dans la forêt.

Son enfance et ses souvenirs nous seront rapportés, en particulier sa liaison avec une jeune recrue Lauren qu’il a formée, ce qui rend notre enquêteur sympathique et humain à ce moment.

Après la découverte, au milieu de la forêt, d’un vallon envahit de brouillard, au silence anormal qu’il va explorer contre toute prudence, les événements basculeront vers autre chose qu’une simple enquête.

À partir de là, son apparence changera ; il fera partie des entités sombres et ne sera plus maître de ses actes. Les descriptions très fines des pensées de Cooper montrent la démesure de ce qu’il devient malgré sa volonté de retarder l’inéluctable avec l’aide de Lauren.

J’ai bien aimé les passages autour de la noirceur, que ce soit le matériau utilisé par ces forces antédiluviennes, la transformation d’Eliott en Sentinelle, les implications de scientifiques construisant des extracteurs colossaux en vue de satisfaire aux ordres des Hominum primusÀ découvrir donc !

Les 400 pages se lisent facilement car l’écriture concise, fluide permettent de ne pas se perdre dans ce scénario à rebondissements où le personnage principal se retrouve bien seul au fur et à mesure que l'on avance en sa compagnie.

Bravo à cet auteur que je ne connaissais pas d’avoir réussi à construire une intrigue palpitante que je ne suis pas près d’oublier.

Vous devriez apprécier ce roman à la fois thriller et fantastique si comme moi vous aimez être surpris.

Lien d'achat du livre :

 http://www.tomclearlake.com/l-essence-des-tenebres?fbclid=IwAR1GKKWJIgcEoDPmUbS6at8a00Sn3ttPBybsfpCyrFq4P3u2gPj27CRaOjM
  

 

Partager cet article
Repost0
27 juillet 2017 4 27 /07 /juillet /2017 23:20
Photographie de couverture par Jean-Claude CLAEYS / Composition de couv : Sélène Meynier / Caricature intérieure par M.Aouamri
Photographie de couverture par Jean-Claude CLAEYS / Composition de couv : Sélène Meynier / Caricature intérieure par M.Aouamri

Photographie de couverture par Jean-Claude CLAEYS / Composition de couv : Sélène Meynier / Caricature intérieure par M.Aouamri

Roman post-apo avec comme personnage central, une camionnette en très mauvais état, lieu de passage, appartenant à un vieillard nommé Kadou… La faute à un nuage nucléaire ayant dévasté la région où vivent tant bien que mal - plutôt mal, un couple mal assorti et pour cause : le propriétaire de la fourgonnette et la moitié de sa droïde sexuelle, Nanachina, qui s’avèrera pleine de ressources et d’idées lorsqu’il faudra retrouver son autre moitié de corps – une fillette Zuzu aux cheveux se comportant d’une bizarre façon, Gobe-Mouche, ado porté sur le sexe et d’autres personnages tout aussi originaux… Tout ce petit monde, proche d’un village sinistré, Courpigny espère survivre dans les meilleures conditions possibles. Amitiés improbables au rendez-vous.

J’ai beaucoup aimé ce voyage décalé, un peu dans le genre « road movies » écrit d’une manière succulente, où les mots inventés et tournures familières abondent pour notre plus grand plaisir.

Je recommande donc tout à fait cette lecture divertissante malgré le sujet sombre…  

Une nouvelle « Enfin l’apocalypse » dans la même veine où le genre humain en prend pour son grade offre un + à ce recueil déjà bien consistant.  

Pour l'achat :

http://www.editions-ovni.fr/produit/une-camionnette-qui-servait-de-voliere/

Partager cet article
Repost0
15 juillet 2017 6 15 /07 /juillet /2017 19:28
Les OGM et après des éditions Arkuiris  Illustration : Sébastien Annoni   Mise en page : Loan Treca
Les OGM et après des éditions Arkuiris  Illustration : Sébastien Annoni   Mise en page : Loan Treca

Les OGM et après des éditions Arkuiris Illustration : Sébastien Annoni Mise en page : Loan Treca

Anthologie réunie par Yann Quero Préface de Corinne Lepage (très intéressante)

Textes de :

Vyl Vortex Le plus mignon (18 pages). Terrifiant ! À partir d’un animal de compagnie d’apparence sympathique, aux gènes manipulés bien sûr, le Balibi, qui présente les options les plus complètes (auto-nettoyant, obéissant, asexué, couleurs et longueurs de poils au choix…) l’auteur a réussi à construire une histoire au dénouement inquiétant. Si jamais les progrès génétiques permettaient à ce genre de créatures de pulluler.

Fabien Clavel Discours portant sur la sensibilité des plantes (12 pages). Exercice brillant que de faire tenir en haleine le lecteur avec juste un dialogue ! Un résumé de ce que les plantes peuvent receler de sentiments cachés. Un plaidoyer pour l’intelligence végétale.

Yann Quero La vallée des hommes-fleurs (30 pages). Texte un peu long à mon goût pour une nouvelle, mais passionnant. On suit les recherches d’un jeune scientifique, qui voulait devenir spécialiste des fleurs (peut-être une passion venue à la suite d’une lecture d’un livre : « La vallée des hommes-fleurs » avec les Sakuddei, une tribu agonisante, qui le faisat rêver quand il était lycéen) au sein d’une équipe travaillant sur des organismes, les Nudis Hydrolases capables de soigner les cancers et autres tumeurs… Les roses orientent ses recherches et il découvre par hasard leurs propriétés étonnantes contre les parasites du soja à partir des Nudix de ces fleurs. Le rêve tournera au cauchemar en entraînant toute sa famille dont ses enfants. Dénouement en forme de réflexion sur la différence d’espèces nouvelles qu’il a lui-même créées, à la fois humaine et végétale. Très bien.

Vivien Esnault Un unique Dalmatien (10 pages). Les problèmes que rencontrent une famille pour garder leur animal de compagnie, adopté pour leur fille Elsie, vont se résoudre d’une manière hors la loi… Un joli pied de nez au diktat de toute administration, actuelle ou future. Ton agréable et facile à suivre. Un vrai plaisir de lecture ^^  

Loïc Daverat Hic Sunt Monstrorum (15 pages). Histoire de chasse à la baleine du futur où les animaux marins sont devenus monstrueux, même le plus inoffensif des dauphins. Il s’agit d’une lutte à mort entre hommes des mers et bestiaires génétiquement modifiés. Très belle écriture sous forme d’un journal.

Alain Rozenbaum Manipulations à Milan (25 pages). Ce que l’on cache aux citadins dont font partie les trois amis, Giorgio, Brambilla et Andrea discutant au seul bar qui offre une vue imprenable sur la surface du Navigo Grande à Milan. Toute les parties d’eau de la ville ont été recouvertes et des dissections de poissons annoncent un futur très noir. Terrible chute !

Hélène Duc Mise au vert (9 pages). Le point de vue d’une plante verte soumise à des expérimentations s’avère une excellente idée. Récit superbement maîtrisé où l’on s’étonne des réflexions et possibilités immenses de ce nouvel être pouvant conquérir le monde. J’ai beaucoup aimé.

Stéphane Drovert Les Ignames de l’Eden (32 pages). Histoire vraiment étonnante et originale dont je me souviens encore longtemps après l’avoir lue. Résolument futuriste avec des êtres reliés à un supra ordinateur, cette nouvelle pose le problème des manipulations génétiques à outrance avec acuité. Le destin final de la narratrice rejoint la genèse de la création. Le paradis d’Adam et Eve revu à une époque où plus rien de ce que l’on connaît n’existe. Très fort.  

Jean-Marc Suire Un cadeau pour Rebecca (12 pages). Une idée superbe, une écriture limpide. Je n’ai pas boudé mon plaisir de lire les aventures de ce mari pensant faire le cadeau du siècle, mais réalisant petit à petit le désastre qu’il provoque ainsi que son danger potentiel… Très belle description d’une plante transgénique.

Stéphane Michel Addiction (15 pages). Des arbres intelligents communiquent entre eux et cela pour notre plus grand malheur. Bien fait pour cet être humain croyant dominer les espèces. Tel est pris qui croyait prendre ! Bel hommage aux arbres.

Jean-Louis Trudel Dans les dents de l’ours abstrus (34 pages). Histoire rocambolesque contée par une narratrice soupçonnée de vol des dents d’un ours préhistorique… Je ne sais pas trop en dire plus.

Jean-Yves Carlen Tout dans la nature nous émeut (8 pages). La course des saisons paraît de plus en plus rapide et une observation fine montre d’étranges créatures mécaniques au beau milieu d’une réel quelque peu remanié… Joli.

Julien Brethiot Jack (28 pages). Nouvelle appréciée grâce à son aspect gore et au thème de l’animal dominant son maître qui est original. Les étapes se succèdent et l’on sent le piège se refermer sur le père de ce bébé oiseau de malheur.

Sylvain Lamur Gasconnade (18 pages). Du maïs qui parle, des personnages surprenants pour une nouvelle déstabilisante sur fond de mutations dangereuses.

Anthony Boulanger Chimaera Incorporation (8 pages). Excellente idée que de faire vivre les dieux issus d’anciennes croyances, tel les dieux égyptiens, moitié animal moitié humain.

En conclusion anthologie soignée qui gagnerait à être connue.

Pour se le procurer :

http://www.amazon.fr/Ogm-Apr%C3%A8s-Yann-QUERO/dp/2919090097

Le site des éditions :

http://www.arkuiris.com/livre.php?id=27

Partager cet article
Repost0
14 mai 2017 7 14 /05 /mai /2017 21:15
Collection Séma'gique / Illustration Fleurine Rétoré

Collection Séma'gique / Illustration Fleurine Rétoré

Projet Cornélia

Merci aux éditions Séma de m’avoir permis de découvrir cet auteur, Denis Labbé et sa série débutant par ce tome 1 : Afflictions.

D’emblée les personnages sont attachants, surtout le compagnon de Cornelia - jeune lycéenne que des événements terribles ont jeté sur les routes et séparée de ses pairs - Jean-Michel, jeune homme plein de ressources, au caractère peu amène, secret ainsi que surprenant. Il apparaît super entraîné aux combats que des cadavres morts-vivants, devenus tels suite à une épidémie provoquée par une ancienne expérience nazie, déclenchent… Combats obligatoires s’ils veulent s’en sortir indemnes. C’est à celui qui frappera le premier. Jean-Michel réussit à déjouer tous les pièges. Ses facultés hors normes pourraient vite entraîner une lassitude pendant la lecture alors qu’au contraire l’intérêt de l’histoire est maintenu grâce à des situations toujours changeantes qui apportent un complément d’informations sur l’esprit de cette horde.

La Grande Mort guette chacun de ceux assez fous tentant de survivre parmi les différents spécimens qu’elle est capable d’engendrer. Plusieurs sortes de monstres : les fourmis, les sprinters, incomplets… forment « La horde » et ils n’ont qu’une idée fixe : mordre les non-contaminés par tous les moyens.

Sous la forme d’un journal tenu par Cornélia, ce tome jette les bases d’une saga Post Apo qui ne ménage pas les nerfs du lecteur. Le danger guette les deux jeunes gens à chaque fois qu’ils souhaitent se reposer. Le cadre est forcément déprimant, mais on assiste au changement de caractère de Cornélia qui devient moins superficielle et plus musclée à force d’arpenter les centaines de kilomètres de routes, des forêts pour retrouver sa famille. On apprend qu’elle et Jean-Mich’ faisaient partie d’un groupe plus conséquent d’amis soudés par le besoin de lutter contre les forces de destruction qui les menacent. Mais un événement les a séparés. Parfois les humains encore en vie s’avèrent aussi redoutables que les « zombies », si ce n’est plus fourbes.

Tout au long de ces 300 pages et 20 chapitres, les survivants s’organisent pour leur survie, Cornélia use avec dextérité de son katana et Jean-Michel se sert d’armes et de munitions glanés sur leur chemin. On tremble avec eux. Les trouvailles sont nombreuses et variées.

Ce premier ouvrage, prometteur plaira aussi aux jeunes adultes, voire aux ados. Il pourrait être conseillé en jeunesse.

Les points négatifs pour moi : le ton employé qui ne fait pas assez « langage jeune » d’une fille de 17 ans. Il reste trop de tournures alambiquées. Et aussi le caractère plaintif de Cornélia. Par moment, elle m’énervait, bien que ses pleurnicheries soient justifiées !

Dans l’ensemble, une histoire passionnante, pleine de rebondissements.

Résumé de l'éditeur : "Un mois après le déclenchement de l’épidémie, la Lorraine et le reste de la France ne sont plus qu’un champ de ruines où quelques personnes tentent de survivre.

Au milieu d’un monde qui s’effondre sous la poussée de hordes d’errants, Cornélia et Jean-Michel partent à la recherche de leurs proches.

Mais cette Grande-Mort qui sévit et des bandes de pillards font tout pour les en empêcher.

Entre atrocités, rencontres improbables, découvertes macabres et fous rires, les deux amis vont passer par toutes les émotions et croiser des gens surprenants, attendrissants ou inquiétants. "

Pour se le procurer pour 18 € :

http://www.sema-diffusion.com/fr/accueil/46-projet-cornelia-tome-1-afflictions-par-denis-labbe.html

Partager cet article
Repost0
15 avril 2017 6 15 /04 /avril /2017 16:49
Thriller sorti le 14 avril 2017, Sema'Isain. Couverture de Floating Fantask

Thriller sorti le 14 avril 2017, Sema'Isain. Couverture de Floating Fantask

Le miroir du damné

Auteur J.B. Leblanc et Frédéric Livyns

Couverture : par Floating Fantask

On entre dans ce thriller par un prologue présentant un personnage clé de l’histoire : Lucy, ce qui m’a de suite accrochée. On veut en savoir plus, sur le pourquoi de son état et de son angoisse… Et sur ce miroir que libérerait, on ne sait pas trop quoi à ce stade. J’aime beaucoup cette entrée en matière.

Ensuite on passe à un autre personnage, Alain qui sera une des premières victimes d’une sorte de malédiction s’abattant sur Tarsac. Mais le fait d’avoir en tête le prologue m’a fait comprendre (ainsi que le dessin de couverture) que le miroir y est pour quelque chose. Donc, je me suis intéressée beaucoup plus à la psychologie des personnages encore vivants car bien vite ils nous quittent dans d’affreuses souffrances ! Ils sont tous très bien campés et ont tous des priorités liées à leur fonction pour le policier principal, en charge du dossier - Gérald Courtas ou le maire et chef de la police du village, Martin Fabre - ou bien liées à leur histoire personnelle.

Tout se met en place progressivement, un peu trop lentement à mon goût car les chapitres découpés en zoom sur les protagonistes donnent parfois des informations répétitives. Il y a Kalvyn, pièce maîtresse, venu spécialement s’occuper de l’enterrement de son père car il est le seul « survivant » de la famille. Il s’interroge sur les circonstances de ce décès puisqu’on lui refuse l’ouverture du cercueil. Il est persuadé qu’on lui cache des choses et en effet ! Par son regard et ses actions, on découvre Tarsac et son climat difficile à supporter, déjà par les tensions entre les habitants, puis par l’histoire de crimes antérieurs commis par un certain « réducteur » dont on fera la connaissance dans les chapitres suivants à plusieurs reprises et pour finir à cause de la chaleur insupportable qui y règne.

502 pages où l’on ne s’ennuie pas et où je guettais le moment de bascule vers l’innommable. Je n’ai pas été déçue ! Les derniers chapitres sont très réussis de ce côté-là !

Je ne dévoilerai pas le dénouement à la hauteur logique de ce qui est suggéré tout au long du livre. Vraiment, je salue l’imagination, la faculté de transcrire des émotions et descriptions prenantes des auteurs. Du bon boulot.

Le résumé par Sema Éditions :

« Au cœur du massif des Maures, le petit village de Tarsac est le cadre de meurtres sauvages qui font ressurgir la peur et la paranoïa.

Qui est cet assassin particulièrement retors qui ne laisse aucune trace et semble connaître parfaitement ses victimes ?

C’est ce que devront découvrir le lieutenant Courtas du SRPJ de Toulon et Martin Fabre, le chef de la police municipale. Cette enquête les confrontera à des croyances révolues sur fond de sorcellerie et à un étrange miroir qui semble être le cœur de l’énigme.

Mais, dans cette cuvette infernale écrasée par la chaleur, les morts se succèdent à un rythme effréné, et le temps leur manque… »

Pour l'acheter : http://www.sema-diffusion.com/editions/le-miroir-du-damne/

 

Partager cet article
Repost0
11 avril 2017 2 11 /04 /avril /2017 12:56
Avec Otherlands, Les Occultés, Les lithaniennes, Bar aux livres...
Avec Otherlands, Les Occultés, Les lithaniennes, Bar aux livres...
Avec Otherlands, Les Occultés, Les lithaniennes, Bar aux livres...
Avec Otherlands, Les Occultés, Les lithaniennes, Bar aux livres...
Avec Otherlands, Les Occultés, Les lithaniennes, Bar aux livres...
Avec Otherlands, Les Occultés, Les lithaniennes, Bar aux livres...
Avec Otherlands, Les Occultés, Les lithaniennes, Bar aux livres...
Avec Otherlands, Les Occultés, Les lithaniennes, Bar aux livres...
Avec Otherlands, Les Occultés, Les lithaniennes, Bar aux livres...

Avec Otherlands, Les Occultés, Les lithaniennes, Bar aux livres...

DEDICACES 2017

Chers amis, lecteurs et futurs lecteurs, je vous livre mes dates et lieux de dédicaces à venir. Vous pourrez venir me rencontrer ainsi que d’autres auteurs ici :

1) Les 7 et 8 mai 2017 toute la journée sur le stand d’Otherlands au SALON DU FANTASTIQUE à PARIS qui débute le 6 mai au 40 av de la Porte de la Villette 75019 Entrée gratuite pour les costumés (Thème : les monstres) ou 10 € sur place. J’ai quelques places gratuites pour ceux qui me le demanderont (en MP, me mettre un numéro de tél sur ma page facebook, le piano maléfique et je vous appellerai : http://www.facebook.com/Le-piano-maléfique-page-auteur--116958348386776/?ref=ts&fref=ts&qsefr=1).

Page du salon :  http://www.facebook.com/SalonFantastique/?fref=ts

Avec OTHERLANDS : http://welcometootherlands.wixsite.com/otherlands

 

2) Le 27 et 28 mai 2017 toute la journée sur le stand des éditions Les Occultés : BLOODY WEEK-END à Audincourt (du 26 au 28) Rue de la Filature 25 400 Audincourt. Entrée à partir de 5 €, gratuit moins de 10 ans. Film d’horreur, concours de cosplay. Tenue de personnages horrifiques recommandée.

Page du salon : http://www.facebook.com/www.bloodyweekend.fr/?fref=ts

Avec LES OCCULTES : http://lesoccultes.com/

 

3) le 4 juin 2017 de 10 h à 18 h BAR AUX LIVRES à Bar sur Aube avec mes livres et recueils collectifs, 10200 Bar sur Aube. Entrée gratuite. Littérature générale, BD, polar, jeunesse, histoire et patrimoine

Page : http://fr-fr.facebook.com/Barauxlivres/

 

4) les 1 et 2 juillet 2017 toute la journée : LES LITHANIENNES à Varzy, Parc du Château 58210 avec mes livres, recueils collectifs, plus un roman jeunesse à mon nom dans la collection Farfadet, éditions Evidence : http://www.facebook.com/CollectionFarfadet/?fref=ts).

Page du festival :

http://www.facebook.com/LesLithaniennes/?fref=ts

Entrée gratuite. Salon axé sur le thème des sorcières. Venir costumés.

 

5) Le 22 et 23 juillet 2017 : Le DORMANTASTIQUE à Dormans, Château de Dormans, 51700, Marne. J’amènerai mes livres, recueils collectifs, plus un roman jeunesse à mon nom (dans la collection Farfadet, éditions Evidence). Entrée gratuite.

Page du salon :

http://www.facebook.com/groups/399561500202095/?fref=ts

 

6) le 6 août : JULLY, 89160 au château. 6ème Fête du livre. J’amènerai mes livres, recueils collectifs, plus un roman jeunesse à mon nom (dans la collection Farfadet, éditions Evidence). Entrée gratuite.

 

7) Du 11 au 13 août : PROVINS, CONTES ET LÉGENDES À LA FERME, 5 Chapelle Saint Jean, 77 160 (Ferme du Châtel chez M.et Mme LEBEL. J’amènerai mes livres, recueils collectifs, plus un roman jeunesse à mon nom (dans la collection Farfadet, éditions Evidence). Entrée libre. Marché féérique.

Page du salon : http://www.facebook.com/contesetlegendes77/

 

8) 8 à 10 septembre 2017 : Festival des IMAGINAIRES à Tonnerre, 89 700. J’amènerai mes livres, recueils collectifs, plus un roman jeunesse à mon nom (dans la collection Farfadet, éditions Evidence. Entrée : 11 € les 3 jours, réduit à 8 € pour les visiteurs costumés. Gratuit enfants de – de 12 ans. Nombreuses animations et spectacles divers autour.

Page du salon : http://www.facebook.com/groups/1805659789696022/?fref=ts ou : http://www.facebook.com/TonnerreFactory/

 

9) le 15 octobre : peut-être MIGENNES (à confirmer)

 

10) le 22 octobre à TROYES, 10000, au Bar Associatif, Expression Libre, 33 avenue Marie de Champagne avec des auteurs locaux. Plus de détails à venir. Entrée Gratuite, mais commander des boissons serait sympa pour les patrons du bar 😉 http://www.facebook.com/BarAssociatifExpressionLibreTroyes/?fref=ts

 

11) les 28 et 29 octobre, SENS Salon des MOTS SEN[S]VOLENT, 2 rue Henri Cavalier, Salle Harmonie 89100. J’amènerai mes livres, recueils collectifs, plus un roman jeunesse à mon nom (dans la collection Farfadet, éditions Evidence). Entrée gratuite. Nombreuses animations. Salon généraliste.

Site de l'association : http://lesmotssensvolent.e-monsite.com/

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
8 janvier 2017 7 08 /01 /janvier /2017 19:26
Nouvelle dite SF, mais pas que... Sur Amazon, Calendrier de l'Avent, L'Ivre Book...En numérique.

Nouvelle dite SF, mais pas que... Sur Amazon, Calendrier de l'Avent, L'Ivre Book...En numérique.

Petit coup de projecteur sur ce texte en lecture gratuite sur Amazon. Le pitch :

Hugo, peintre de créatures terrifiantes, croyait pouvoir manipuler les rêves et cauchemars d’autrui à sa guise, mais il ne s’attendait pas à ce que les machines à rêves utilisées le piègent à ce point !
Si à vous aussi vos songes semblent trop réels... N’essayez pas de jouer au plus malin, il se pourrait que vous vous retrouviez dans la situation tragique de ce pauvre Hugo...
 
Classé en SF, il se raccroche quand même au fantastique et promet quelques surprises...
Deux avis pour l'instant :
De Nicolas Pages que je remercie de remarquer l'influence du grand maître et d'oser la notation a 4 étoiles :
"Excellente nouvelle aux accents lovecraftiens sur la création artistique et sur la vanité humaine. Bravo pour l' intrigue qui m'a emporté au frontières du rêve."
 
De Bandura Cyrielle qui a écrit ceci (elle a noté 3 étoiles) :
"Une nouvelle somme toute agréable à lire. Elle comporte une jolie morale sur l'ambition et la vanité humaines, dans ce cadre de science-fiction. J'ai cependant eu un peu de mal à ressentir l'horreur et la terreur du protagoniste face aux créatures cauchemardesques qu'il doit affronter... Petit bémol qui m'aura empêchée de plonger complètement dans l'univers."
 
Le lien :
Texte à lire en numérique pour l'instant.
 
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de francoisegrenierdroesch auteur fantastique
  • : Je mettrai mes essais littéraires, mes coups de coeur, des liens vers mon roman fantastique " LE PIANO MALÉFIQUE " car je me suis découvert une passion pour l'écriture alors que jusque là, je dessinais et gravais. Mais, je suis enseignante et donc, j'ai peu de temps à consacrer à ce blog, ne m'en voulez pas d'être parfois longtemps absente ! Du Cauchemar au rêve, il n'y a qu'un livre ! ( La Confrérie de l'imaginaire )
  • Contact

  • francoisegrenierdroesch
  • D'abord, j'ai toujours dessiné,( mon père étant peintre d'aquarelles superbes sur le vieux Troyes et œuvrant pour les Bâtiments de France comme adjoint d'architecte, j'ai hérité de son don pour le dessin ).Des rêves/cauchemars traînent dans
  • D'abord, j'ai toujours dessiné,( mon père étant peintre d'aquarelles superbes sur le vieux Troyes et œuvrant pour les Bâtiments de France comme adjoint d'architecte, j'ai hérité de son don pour le dessin ).Des rêves/cauchemars traînent dans

Texte Libre

Recherche