Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 août 2012 4 09 /08 /août /2012 00:26

ça  y est :  il est sorti du ventre tout chaud, pendant cet été 2012, en plein mois d'Août ( un lion ?), il a été chouchouté par une édition en plein essor, porté par des talents d'auteurs multiprises et baptisé par des partenaires ne ménageant pas leur peine !

L-imaginarius428906_496064413742766_1552316399_n.jpg

 

Les zombies ont envahi cette rubrique et ce sont eux qui sont à l'honneur dans ce numéro deux de "L'IMAGINARIUS".

 

Régalez-vous en dévorant "C'est le temps du festin", une terrifiante nouvelle zombiesque inédite du talentueux romancier québécois Sylvain Johnson, membre du groupe d'auteurs des Fossoyeurs de Rêves.

Le non moins talentueux John Steelwood, autre membre éminent des Fossoyeurs, vous fera partager quant à lui son immense connaissance à propos de "La dentition des zombies" !

Quant au génial Romain Billot, lui aussi Fossoyeur de la première heure, il vous fera frémir de terreur et d'angoisse avec "Nous sommes le crépuscule".

 

Puis, délectez-vous ensuite de "La Vénus du quartier des Platanes" de Valérie Simon, "Instinct de survie" de Zaroff, "Dans la peau du personnage" d'Eloïse de Valsombre, "Exutoire" de Ludwig Heilautus et "Une nuit sur la terre" d'Eric Fesquet, avec sa surprenante fin visuelle, qui sont les nouvelles sélectionnées par la Rédaction suite à notre appel à texte.

 

Félicitations à tous les cinq pour l'originalité et la qualité de vos nouvelles ! Ambiances terrifiantes, cruelles, sensuelles ou teintées d'humour noir, vocabulaire soutenu ou argotique, il y en a pour tous les goûts avec 5 excellents textes aux styles et aux histoires totalement différents.

zombiesimages-1-.jpg

HISTOIRES DE ZOMBIES

Partager cet article
Repost0
2 août 2012 4 02 /08 /août /2012 20:25

Operation-coup-de-coeur-banniere.png

 

Je viens de m'inscrire ... j'avoue qu'il s'agit d'une superbe idée !!! Si quelques uns d'entre vous souhaitent connaître la marche à suivre : rendez-vous sur cette page en cliquant dans l'image ....

Vous avez jusqu'au 15 septembre pour faire partie des auteurs privilégiés !

Il faut aller sur " accès auteurs" et remplir un formulaire assez pointu ... mais complet.

Bonne chance à tous ces auteurs peu médiatisés, moi en l'occurence !

Partager cet article
Repost0
22 juillet 2012 7 22 /07 /juillet /2012 11:59

Si vous êtes friands de ce genre de romans, je vous recommande cet Auteur   JOHN STEELWOOD qui vousplongera dans les abîmes de l'horreur. Il a plusieurs sortes de haches, billots, engins à découper la cervelle, à déchiqueter les chairs ! Coeursensible s'abstenir !

 

John Steelwood, Fossoyeur de Rêves et écrivain

 

ZOMBIES409535_169818849791035_2023866971_n.jpg

 

 

ZOMBIE EVOLUTION

 

Fan de zombies, j'ai ouvert cette page pour présenter des écrits sur les zombies, les miens, mais pas seulement. Ceux d'autres auteurs que j'apprécie et qui adorent parler de zombies (la nuit ou le jour)

Parmis ces auteurs prometteurs : Romain Billot, Gaëlle Dupille...John Steelwood

 

VAPEURS D'ALCOOLS

 

Ici je ne m'impose qu'une seule obligation, prendre mon temps et voir le monde sous un autre angle.

Les grands espaces, la liberté, les entraves, la chaleur, la réflexion, la solitude, la quête de soi...

Les thèmes sont nombreux et je volerai au destin les heures nécessaires pour écrire les prochaines lignes, quitte à tuer la mort pour achever mon ivresse des mots. John Steelwood

 

EXTRAITS de TEXTES :   HISTOIRES DE ZOMBIES

 

http://johnsteelwood.wordpress.com/2012/07/11/vapeurs-dalcools-du-11-juillet-2012/

 

AUTRE HISTOIRE DE ZOMBIES

 

Il cherche des auteurs pour une Anthologie à venir avec bien sûr des histoires de ZOMBIES !Le contacter en MP sur sa messagerie Facebook. ...

 

AUTRES SITES :

 

THE ZOMBIE CLUB

The-Zombie-Club552567_402600573129473_1632915189_n.jpgPage Facebook du Zombie Club : link

 

 

 

 


Partager cet article
Repost0
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 20:31

Partager cet article
Repost0
7 janvier 2012 6 07 /01 /janvier /2012 20:25

L'ECRITOIRE DES OMBRESffiifi12

 

Depuis quelques temps, je vais me perdre dans cet antre diabolique dominé par le COMTE ZAROFF et PALADIN.

 Je vous encourage à venir y faire un tour ... VOUS Y LIREZ DE TRES BONS TEXTES ET PROFITEREZ DE CONSEILS PRECIEUX en écriture.

Des nouvelles surtout, en quantité, mais de nouveaux auteurs sont attendus ... Alors ? Quest-ce que vous attendez ?

En plus, vous découvrirez des chroniques de romans et des interviews d'auteurs publiés.

Si vous appréciez la littérature fantastique, les polars, les thrillers, la poésie, la littérature jeunesse ... il y a plusieurs rubriques :

  • Ecrits fantasy et légendes
  • Ecrits noirs, polars et thriller
  • Ecrits SF, anticipation, uchronie, post apo...
  • Ecrits d'épouvante et fantastique
  • Ecrits littéraires, poésie,essais ...
  • Littérature dejeunesse
  • Récits trash, gore, ...( réservé adultes )

Des ateliers pour poster ses propres textes en format PDF :

  • 1 ) Zombies
  • 2) Lieu hanté
  • 3) Histoire d'après une oeuvre d'Art
  • 4) Pastiche / Parodie
  • 5) H.P.Lovecraf
  • 6) Réécriture de contes traditionnels

Et plein d'autres surprises ...          

                                    l'Ecritoire des Ombreslink   link    

L'ECRITOIRE DES OMBRESffiifi12

Partager cet article
Repost0
29 décembre 2011 4 29 /12 /décembre /2011 17:54

HEY est le nom d'un collectif "Alternatif" désirant promouvoir des artistes inconnus.

Voici un aperçu d'un sculpteur mis en lumière dans cet ouvrage regroupant de nombreux autres artistes. Il s'agit de la coréenne YU JIN YOUNG : ses poupées sont très expressives, je trouve !

 

ZOOM-Zoom-Hey--.jpg

 

Une expo est en cours à la Halle Saint Pierre, à Paris jusqu'au 4 mars 2012 ... veinards de parisiens !

"Le catalogue explique le travail des soixante-dix artistes exposés. On y reconnait au passge un Crumb ou un Robert Combas. On apprécie surtout d'y découvrir une foule d'inconnus aux audaces souvent percutantes."

Cette revue Hey ! existe depuis le printemps 2010 et en est à son 7 ème numéro : on y trouve des dessinateurs, des peintres, des outsiders de l'art brut, activistes du street art, créateurs de B.D. furieusement décalées, pratiquants de l'"alternatif" sous toutes ses formes.


A DECOUVRIR

 

 

 


Partager cet article
Repost0
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 23:46

Le Bestiaire médiéval

L'animal dans les manuscrits enluminés

de Christian Heck et Rémy Cordonnier

Il s'agit d'un magnifique recueil de 600 reproductions de la fin de l'Antiquité jusqu'à la Renaissance. Du plaisir pour les yeux et un thème que j'affectionne particulièrement : celui des animaux et ceux-ci sont fantastiques car issu le plus souvent de l'imaginaire occidental, moyennageux.

Je cite Télérama : " Compagnon de l'homme jusqu'à devenir son miroir et son double, l'animal n'a cessé de nourrir notre imaginaire occidental. Et de susciter des interrogations sur notre présence au monde, des observations savantes ou des fables et des allégories. Connaître l'animalité, c'est connaître l'humanité... Aucune espèce n'est indifférente : toutes, par leur comportement, peuvent aider à mieux décrypter le réel ; au moins de la fin de l'Antiquité à la Renaissance, ces siècles encore obscurs et âpres, qu'il faut savoir traverser ... De la Bible à Boccace via le Roman de Renart, de la baleine à la chauve-souris, ce somptueux ouvrage aux quelques six cents reproductions précieuses ou hallucinantes conduit dans une culture où les animaux finissent par mystérieuseemnt révéler - organiser ? - l'existence et le cosmos. Stupéfiant.

Ed Citadelles & Mazenod, 620 pages, 395 € ... eh oui, s'il se trouve  à la bibliothèque un jour, ce sera cadeau !

Le bestiaire animal

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 23:17

 

Très recemment, j'ai été invitée par Fred Milongeroz  à rejoindre une communauté : le Sarmiento.

 

J'avoue qu'en acceptant, je ne savais pas trop à quoi m'en tenir... Je suis allée visité son blog link

 

et j'ai été enthousiasmée par sa façon d'aborder la danse : le langage des corps et plus encore. Danser reflèterait notre rapport à l'autre et nos  blessures profondes. J'aime danser et libérer mes tensions de cette mamière mais je n'ai pas la prétention d'être une danseuse. Ce qu'il évoque est vrai et j'analyserai mes mouvements la prochaine fois qu'il me prendra l'envie de bouger. On dit que je prends toute la place : il me faut des longueurs de piste pour m'exprimer. Je dois vouloir m'approprier l'espace pour me sentir bien. Mes pas sont rythmés par la salsa, le twist, le rock,la techno .. je n'ai pas de barrière et j'aurai tant aimé apprendre... autodidacte, je resterai mais c'est un pur plaisir que je donne à mes élèves car je chorégraphie la danse de fin d'année sur des musiques qu'ils choisissent. En ce moment j'ai un faible pour le hip hop contemporain..

 

Grâce à Fred j'ai découvert Mélissa Mars : un sacré phénomène !

 

 

J'aime aussi d'autres vidéos d'elle :
Partager cet article
Repost0
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 17:16

Ce texte très fort est bien sûr de Julio Cortazar, ou plutôt IL figure dans le recueil de textes regroupés dans ce merveilleux manuscrit sorti en 1980, chez Gallimard : Le tour du jour en quatre-vingts mondes

( Attention, les vers sont ainsi tronqués par l'auteur, je ne fais que  retaper exactement pareil que sur l'édition Gallimard, en espérant que je ne serai pas poursuivie ! )

Il fut le premier à m'accuser de

Sans preuves et peut-être à son corps défendant, mais il y avait ceux qui

On sait bien que dans un village perdu parmi

Le temps pèse immobile et que rarement

gens qui vivent de fils de la Vierge, de lentes

Ils ont peut-être du coeur mais quand ils parlent

De quoi pouvait-il m'accuser, nous avions seulement

Impossible que le simple dépit, après cette

( La pleine lune peut-être, la nuit où il m'emmena à

Mordre en amour ce n'est pas si étrange, surtout lorsqu'on a

j'avais gémi, c'est vrai, et à un moment j'ai pu

Après, nous n'avons pas parlé, lui il avait l'air fier de

Ils ont toujours l'air fier de nous faire gémir mais alors

Le souvenir change avec la haine qui suit la

car pendant ces nuits-là nous nous aimions plus fort que si

Sous la lune, dans les sables mêlés qui sentaient le

(Je l'ai mordu, c'est vrai, mais mordre en amour ce n'est pas si

Il ne m'en a jamais rien dit, attentif seulement à

Je parfumais mes seins aux herbes que ma mère

Et lui, la joie du tabac dans sa barbe et tout le

Jamais il n'a plu quand nous allions à la rivière mais parfois

Un mouchoir noir et blanc qu'il me passait lentement pendant que

Nous nous donnions des noms d'animaux tendres, d'arbres qui

Il n'y avait pas de fin à cet interminable commencement de

(Je l'ai mordu lorsque cloué en moi il me

Nos voix, à un moment, toujours se mélangeaient et

Cela aurait pu durer comme le ciel vert et dur au-dessus de mes

Pourquoi, puisque embrassés nous soutenions le monde contre

Jusqu'à ce qu'une nuit, je m'en souviens comme d'un clou dans

         la langue, je sentis

Oh ! la lune sur son visage, cette caresse morte sur une peau qui avant

Pourquoi oscillait-il, pourquoi son corps s'affaissa-t-il comme si

- Tu es malade ? Viens te mettre à l'abri, je vais te

Je le sentais trembler comme de peur, de brume, et quand il m'a regardée

Mais mains le tissaient de nouveau, cherchant le battement, le tambour

           chaud, et aussi

Jusqu'à l'aube, je fus l'ombre fidèle et j'attendis que de nouveau

Mais vint une autre lune, nous nous sommes rejoints et j'ai compris que

           désormais

Et lui, il tremblait de colère, il arracha ma blouse comme

Je l'ai aidé, je fus sa chienne, je léchai le fouet espérant que

J'imitai le cri et la plainte comme si sa chair, pour de vrai

(Je ne l'ai plus mordu, mais j'ai gémi et supplié pour lui donner un

Il put croire à nouveau, il se dressa avec le sourire du début lorsque

Mais en partant il trébucha, je le vis se retourner, ce rictus sur

Seule chez moi, j'attendis ,les bras autour de mes genoux jusqu'à ce que

Le premier à m'accuser ce fut

(Je l'ai mordu c'est vrai mais mordre en amour

Et maintenant je sais que le matin où l'on me

Le coeur lui manquera pour approcher la torche des

C'est un autre qui le fera pour lui et lui, de sa maison,

Les volets entrouverts qui donnent sur la place où

Je regarderai jusqu'au bout ces volets pendant que

Je le mordrai jusqu'à la fin, mordre en amour ce n'est pas si

Voilà ce texte finit ainsi et laisse l'imagination filer

Je ne sais pas si vous éprouvez le même malaise que moi à lire ces lignes, distillé par ces phrases en suspens.

Pour moi : du grand art  !

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2011 6 05 /11 /novembre /2011 19:15

A GAGNER : des livres d'histoire de Stéphane Bern et d'autres auteurs

Rendez-vous sur la page de SILVERMOON, page de critiques littéraires

 

Angélique Ferreira dont le blog est ici :link  

( Elle est éditée par " les éditions du petit caveau"  voir ici :

link

et bientôt chez Asgard édition( car les éditions Cauchemars où était publié son " cycle des enfers " ont fermé      

Voir la page du Cycle des enfers :  ici :   link  )

lance un concours via sa page " Silvermoon". Pour y accéder : link

                                               320751_10150356980699368_834544367_8044541_863786852_n.jpg

Voici le texte si cela vous intéresse :

 "Lancement du concours secret d'histoire tome 1!

La règle est simple : laisser un commentaire sous la couverture du roman.

Toutefois cette fois-ci je modifie un peu la règle, la participation sera prise en compte que si le concours est relié.

1point sur vos pages

1point sur un blog

1 point sur un forum.

Pour prouver que vous avez bien poster le concours envoyer-moi un mp ( sur la page de SILVERMOON ( sur facebook )

Voila bonne chance à tous"

Si vous aimez l'histoire comme cette auteure de roman fantastique l'aime, allez-y GO

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de francoisegrenierdroesch auteur fantastique
  • : Je mettrai mes essais littéraires, mes coups de coeur, des liens vers mon roman fantastique " LE PIANO MALÉFIQUE " car je me suis découvert une passion pour l'écriture alors que jusque là, je dessinais et gravais. Mais, je suis enseignante et donc, j'ai peu de temps à consacrer à ce blog, ne m'en voulez pas d'être parfois longtemps absente ! Du Cauchemar au rêve, il n'y a qu'un livre ! ( La Confrérie de l'imaginaire )
  • Contact

  • francoisegrenierdroesch
  • D'abord, j'ai toujours dessiné,( mon père étant peintre d'aquarelles superbes sur le vieux Troyes et œuvrant pour les Bâtiments de France comme adjoint d'architecte, j'ai hérité de son don pour le dessin ).Des rêves/cauchemars traînent dans
  • D'abord, j'ai toujours dessiné,( mon père étant peintre d'aquarelles superbes sur le vieux Troyes et œuvrant pour les Bâtiments de France comme adjoint d'architecte, j'ai hérité de son don pour le dessin ).Des rêves/cauchemars traînent dans

Texte Libre

Recherche