Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 mai 2017 6 20 /05 /mai /2017 19:38
Roman SF de Sylvain Lamur, couverture de Vincent Laik
Roman SF de Sylvain Lamur, couverture de Vincent Laik

Roman SF de Sylvain Lamur, couverture de Vincent Laik

L'auteur, Sylvain Lamur, à travers son personnage principal, Quentin Quonnard, nous livre un scénario surprenant et original qui a su capter tout mon intérêt.

Ce VRP de l'espace me ferait fuir dans la vraie vie... Imaginez un commercial tête à claques, homme à femmes sûr de lui, doutant parfois de ses capacités, mais selon un procédé de l'auteur assez subtil, mélange de dérision et de beaufitude très réussi, je l'ai suivi facilement dans ses réflexions "premiers degrés" tout à fait crédibles.

À la fois suffisant et déterminé, aux ressources insoupçonnées, ce Quentin brave les difficultés de situations déroutantes. Déjà, à cause d'un obstacle imprévu, il doit faire face au crash de son vaisseau spatial, "Bill Dollar" où il faillit perdre la vie et à la mort de son ami Weddie. Sur l'astéroïde minuscule où il atterrit l'attend moultes surprises, entre autre ce caillou exauce la plupart de ses pensées, ce qui est source de problèmes parfois... De nombreux personnages, dont le double de Weddie et de Ylda, la femme "peau de colle" de Quentin, naîtront et s'avèreront bien utiles pour la suite des aventures de ce héros malgré lui.

Au lieu de continuer à se la couler douce, il souhaite repartir vers sa mission première : un rendez-vous avec un important personnage, Monsieur Maugus Helb-Feldt afin de négocier un accord au sujet de la mélasse, une sorte d'élixir de jouvence. Mais lorsque le Bill est en état, et qu'enfin, ils repartent, lui et son compagnon, sur la planète UMEG IV, des mois se sont écoulés ! Ils arrivent en retard et sont très mal accueillis.

Commence une série d'événements à cause de Magnus car ce dernier n'aura de cesse de lui faire payer l'affront de l'avoir fait attendre. La secrétaire de Magnus, Mademoiselle S, sa femme Quoarine aussi se serviront de Quentin pour diverses raisons.

Je m'arrête là de "spoiler" et vous laisse le plaisir de découvrir l'ampleur de cet ovni, bien foutu. Une belle plume stimulante que je suivrais avec plaisir. Je connaissais les nouvelles de Sylvain Lamur qui sont toutes d'un niveau excellent et ne suis pas mécontente d'avoir lu son premier roman.

Donc, j'ai vraiment adoré d'avoir passé quelques heures de lecture en la compagnie de Quentin Quonnard ^^ parcourant ce monde où tout est possible. Il suffit de le vouloir, de rêver pour que l'imaginaire prenne vie. Au fil de ses péripéties, je me suis surprise à le trouver sympathique finalement, ainsi que la galerie de personnages secondaires, tous intéressants (le Sage du Fin Fond de l'Espace une vraie trouvaille).

Une dernière chose : heureusement, l'amour que les femmes lui porte le sauve bien souvent. Sans elles, il croupirait en prison ou serait en piteux état.  

Je remercie Rivière Blanche de m'avoir permis cette lecture. Je signale que l'exemplaire reçu présente des défauts d'impression légers comme des caractères qui se chevauchent.

Pour se le procurer (20 €) : http://www.riviereblanche.com/collection-blanche-bl2151-quaillou.html#1cfa4a9db00ccf6474ae284036a1d00c

Repost 0
4 janvier 2017 3 04 /01 /janvier /2017 23:28
Roman Tome 1 : Le refuge des Héritiers (L'Air) D'Alexandra A.Touzet
Roman Tome 1 : Le refuge des Héritiers (L'Air) D'Alexandra A.Touzet

Roman Tome 1 : Le refuge des Héritiers (L'Air) D'Alexandra A.Touzet

J'ai beaucoup apprécié ma lecture.
Les personnages sont touchants aussi bien Annabelle que Lucas, tous deux différents. On apprend au fur et à mesure la malédiction qui leur est tombée dessus dès l'enfance. C'est ensemble que leur particularité prendra une forme plus acceptable car pour lui, la conscience de sa condition n'est pas tolérable : il se voit en monstre sanguinaire alors qu'elle ne le rejette pas. Avant que les choses ne s'apaisent, il va falloir beaucoup de prudence, de quelques pas en avant, de fuites, de courage. Chacun ne faisant pas entièrement confiance à l'autre.
Histoire passionnante tout en finesse psychologique et descriptions somptueuses du cadre : la forêt.
Arrivée au dernier mot, j'ai soudain envie de découvrir la suite car un nouveau personnage fait son apparition, Victor, qui apparaît bien menaçant ! J'ai peur pour ces deux êtres si fragiles !  Vivement le tome 2 ^^
PS : Pourtant, je ne suis pas fan des histoires romanesques, mais là, c'est très crédible alors que l'univers se raccroche au fantastique soft. C'est très bien dosé et je ne me suis pas ennuyée une seconde.

Repost 0
20 septembre 2016 2 20 /09 /septembre /2016 21:30
Recueil de nouvelles fantastiques Ambiance sombre / illustration de Grégory John Gray
Recueil de nouvelles fantastiques Ambiance sombre / illustration de Grégory John Gray

Recueil de nouvelles fantastiques Ambiance sombre / illustration de Grégory John Gray

    Déjà, la qualité de l'objet livre m'a surprise. La couverture toute douce donne envie de le tenir et de ne plus le lâcher. Une fois commencée, je ne voulais plus arrêter ma lecture. Les nouvelles s'enchaînent agréablement. Aimant la surprise et les situations ambiguës, je n'ai pas été déçue !  Les ambiances variées aux intrigues surprenantes m'ont laissé une belle impression.

   La qualité d'écriture de cette auteure n'est plus à prouver. Lorsqu'on lit les nombreux prix reçus, les publications chez des éditeurs reconnus, tels Rivière Blanche, Les Luciférines, Le Chat Noir... On comprend le niveau d'écriture atteint dans pas mal de genres littéraires, surtout fantastique (et aussi la poésie avec le haïku) par l'auteure, Hélène Duc qui excelle à construire des personnages crédibles et des univers cohérents comme point de départ; ensuite les situations dégénèrent avec brio : c'est fascinant.

    La première nouvelle : ​L'âtre ​possède une mélancolie au premier abord dont il faut se méfier un peu sinon Hélène nous emmène loin, au pays des fantômes, sous l'apparence d'une créature féminine (fil conducteur du recueil) cherchant l'aide du narrateur. Je n'en dévoile pas plus mais j'ai apprécié le ton "romantisme gothique". 

   ​Jouer avec le feu  se passe aujourd'hui. Toute la subtilité du récit réside dans l'interprétation de l'expression "avoir une boule au ventre" car la jeune fille, Léa a subi un viol. À partir de là, son attitude de fille repliée sur elle-même semble logique. Son amie souhaite qu'elle retrouve sa joie de vivre comme avant et l'invite en boîte de nuit... Ce qu'elle fera d'une manière totalement folle. Un texte qui m'a grandement étonné. Lisez et vous verrez ! Vous ne pouvez pas deviner le final.

  Miss Saphira ​dans la pure tradition des anciens auteurs de fantastiques m'a enchantée. L'histoire est racontée au travers de lettres qu'un voyageur Walter Prescot a écrit pour son ami l'éditeur Sir Robert Wallace. Elles ont été retrouvées dans le train fameux "L'orient-Express". Une demoiselle qui monte en cours de route attire son attention... Bien mauvaise idée ! La suite irrémédiable le fera regretter d'être entré dans un jeu pervers. Encore une histoire surprenante.

  Sa langue au chat ​va très loin dans le thème des métamorphes. J'ai été subjuguée par la facilité de l'auteure à mettre en scène ce genre de situation : l'amour entre deux êtres si différents et pourtant on y croit. Je n'ai pas imaginé une seconde cette fin si terrible. Merci pour ce pur moment de lecture que j'ai éprouvé !

  Digilence vers l'ailleurs ​se passe au far west. Belle description d'ambiance. Des disparitions inquiétantes alertent Herbert, sorte de chasseur de prime dans la région. Une jeune femme Mary va lui réserver des surprises. Des grillons transmetteurs de messages aussi ! Horrifique !

  Renaissance ​: la seule histoire où je n'ai pas compris nettement la fin. Peut-être est-ce fait exprès ? Au lecteur de se faire sa propre opinion... Un personnage bizarre, d'un aspect écailleux renseigne une jeune femme richissime qu'il va lui faire un cadeau, alors qu'elle tente de se suicider. Tout le récit joue avec le flou engendré par l'état de torpeur de la narratrice. On comprend vite que tout est vrai mais on se demande ce qui va lui arriver. Quelque chose d'assez absurde.

 

Soyez avertis : il n'y a que des histoires d'enfer ! Allez-y, découvrez cette palette aux couleurs irisées avec un arrière-fond noir. La couverture résume bien l'idée d'un kaléidoscope de sensations que vous trouverez ensuite à la lecture de ces textes troublants où le destin rime avec folie...

Liens pour acheter le recueil : http://www.editions-unicite.fr/auteurs/DUC-Helene/De-cendres-et-d-ecarlate/index.php (Mais beaucoup de plateformes et même l'Espace Culturel Leclerc le propose).

Pour un achat avec une dédicace voir la page auteur : http://www.editions-unicite.fr/auteurs/DUC-Helene/De-cendres-et-d-ecarlate/index.php

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de francoisegrenierdroesch auteur fantastique
  • Le blog de francoisegrenierdroesch auteur fantastique
  • : Je mettrai mes essais littéraires, mes coups de coeur, des liens vers mon roman fantastique " LE PIANO MALÉFIQUE " car je me suis découvert une passion pour l'écriture alors que jusque là, je dessinais et gravais. Mais, je suis enseignante et donc, j'ai peu de temps à consacrer à ce blog, ne m'en voulez pas d'être parfois longtemps absente ! Du Cauchemar au rêve, il n'y a qu'un livre ! ( La Confrérie de l'imaginaire )
  • Contact

  • francoisegrenierdroesch
  • D'abord, j'ai toujours dessiné,( mon père étant peintre d'aquarelles superbes sur le vieux Troyes et œuvrant pour les Bâtiments de France comme adjoint d'architecte, j'ai hérité de son don pour le dessin ).Des rêves/cauchemars traînent dans
  • D'abord, j'ai toujours dessiné,( mon père étant peintre d'aquarelles superbes sur le vieux Troyes et œuvrant pour les Bâtiments de France comme adjoint d'architecte, j'ai hérité de son don pour le dessin ).Des rêves/cauchemars traînent dans

Texte Libre

Recherche