Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 20:54

Vampire-lmalge-lui-432358_10151211641426630_768795527_n.jpgVampire-du-petit-caveau-409496_10151306890539346_1133199954.jpg

Dans les images vous avez le lien vers cette artiste Alexandra V Bach qui a réalisé cette couverture et beaucoup d'autres images tout aussi merveilleuses ... que je vous laisse découvrir.


Concernant les 12 nouvelles de ce recueil : il y a des auteurs reconnus comme Lydie Blaizot ( «Noblesse d’âme» montrant une relation grand-mère/petite fille pleine d'humour malgré le sujet )  , Henri Bé «Neverland» : ambiance très réussie avec un huit-clos étouffant ),Jean Vigne ( «Les Naömis», qui joue sur le thème de la chauve-souris vampire )

Moins connus de moi  :

Jean-Paul Raymond démarre les hostilités avec «Chapitre premier», qui met en scène un auteur préférant s’immerger dans ses écrits plutôt que faire face à la morosité de sa vie, de la femme qui le trompe à ses voisins énervants. Pour autant la confrontation entre l’auteur et son univers et le monde réel, même saupoudré de références que les amateurs ne pourront pas rater. Quelques longueurs et des glissements un peu brusques ne permettant pas totalement à l’effet recherché de s’exprimer.

Tepthida Day qui reprend le flambeau, avec «Comme un cœur qui bat». Une histoire pour le moins poétique aux forts relents de steampunk qui m’a davantage accrochée. Sans temps morts, l’auteur lève peu à peu le voile sur le destin de Lord Babbethsborough, qui est parti précipitamment de chez lui depuis plusieurs semaines. Un style simple et efficace au service d’un univers original qui plonge le lecteur dans une époque victorienne fantasmée du plus bel effet.

«Pétrus» de David Osmay est une des nouvelles préférées de Vampirisme.com. Le personnage principal est un félin du meilleur genre, ensuite parce que la plume de l’auteur s’en sort à merveille pour donner vie aux pensées et souvenirs de l’animal en question. Si les autres personnages du récit sont nettement en retrait, l’ensemble n’en est pas moins bien construit, sans longueurs et non dénué d’humour, se penchant sur le quotidien d’un vampire pour le moins en marge de ses pairs.

Alice B. Griffin et «Cuttle Feesh»,assez déjanté !

Patrice Verry, «Les dents de Kitty», sombre nouvelle.

Olivier Boile, «Si tous les rois de la terre» aux références historiques maîtrisées.

Malaïca Macumi, «Dis-moi qui tu manges» joue sur le régime alimentaire du personnage en décalage avec ce que l'on pourrait penser d'un vampire!

Patrice Mora, «Déchéance», la plus sanglante ?

Vincent Tassy clôt le recueil avec «Mademoiselle Edwarda», qui met en scène un personnage transgenre.

Cet article paru sur le site de Vampirisme.com donne le ton de cette Anthologie.

D'autres articles pour vous faire une idée : autourdeslivres. 

Un extrait pour la nouvelle d'Henri Bé :

"Neverland", Henri Bé: Un huit-clos assez perturbant,où j'ai été très confuse au départ de l'histoire. J'applaudis l'imagination dont fait preuve Henri Bé parce que son héros est un des plus originaux de l'anthologie, non en terme de loufoquerie (pour cela, la palme ira sans nulle doute à la nouvelle Cuttle Feesh) mais en terme de complexité. On s'attache facilement à ce petit, mais pas tant que ça, garçon. La chute n'en sera que plus attendrissante et cruelle en même temps.

Morganecaussarieu

Chani

Enfin, Neverland d’Henri Bé, la parfaite illustration de l’effet papillon. Des enfants malades, isolés et finalement heureux vont voir leur vie irrémédiablement bouleversée par les actes de l’un d’entre eux. L’auteur réussit à mettre en lumière l’innocence de ces petits, puis la cruauté inhérente à leur âge et ses ravages. Une nouvelle à la fois dure et sensible sur un thème délicat que j’ai trouvé très bien traité, Neverland est peut-être la nouvelle que j’ai préférée, mais j’hésite encore.

 

J'avais participé mais mon texte n'a pas été retenu. C'est ici que j'en parlais : VAMPIRE MALGRÉ LUI

 

Partager cet article

Repost 0
Published by francoisegrenierdroesch - dans Résultat de concours
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de francoisegrenierdroesch auteur fantastique
  • Le blog de francoisegrenierdroesch auteur fantastique
  • : Je mettrai mes essais littéraires, mes coups de coeur, des liens vers mon roman fantastique " LE PIANO MALÉFIQUE " car je me suis découvert une passion pour l'écriture alors que jusque là, je dessinais et gravais. Mais, je suis enseignante et donc, j'ai peu de temps à consacrer à ce blog, ne m'en voulez pas d'être parfois longtemps absente ! Du Cauchemar au rêve, il n'y a qu'un livre ! ( La Confrérie de l'imaginaire )
  • Contact

  • francoisegrenierdroesch
  • D'abord, j'ai toujours dessiné,( mon père étant peintre d'aquarelles superbes sur le vieux Troyes et œuvrant pour les Bâtiments de France comme adjoint d'architecte, j'ai hérité de son don pour le dessin ).Des rêves/cauchemars traînent dans
  • D'abord, j'ai toujours dessiné,( mon père étant peintre d'aquarelles superbes sur le vieux Troyes et œuvrant pour les Bâtiments de France comme adjoint d'architecte, j'ai hérité de son don pour le dessin ).Des rêves/cauchemars traînent dans

Texte Libre

Recherche